Saint-Louis, 13 juin (APS) – La directrice de l’Institution de coordination de l’assurance maladie obligatoire (ICAMO), Marie Rosalie Ngom Coly, a déploré, mardi, la réticence des employeurs à souscrire une police d’assurance santé pour leurs agents.

”Nous avons constaté que les employeurs inscrivent leurs agents à l’Institut de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES) et à la Caisse de sécurité sociale (CSS), mais hésitent à en faire de même pour l’assurance maladie”, a dit Mme Coly, en marge du lancement d’une campagne de sensibilisation.

Elle relève l’existence d’un large écart entre le nombre de travailleurs affiliés à ces deux institutions et celui des travailleurs ayant souscrit une assurance maladie.

Elle a rappelé que ”l’objectif des autorités est d’arriver à l’universalisation de la couverture maladie avec cette campagne qui a déjà fait les régions de Diourbel et Thiès”.

”Si chaque employeur respectait la règlementation à cet effet, dit-elle, on en serait pas là, car cette inscription est obligatoire”.

Cette caravane de sensibilisation réunit les différents acteurs sociaux que sont les inspecteurs du travail, les représentants des travailleurs, les employeurs, etc. Elle sera marquée par une campagne de ciblage des ‘’sociétés fautives’’ dans le but de les amener à rectifier le tir.

AMD/ASG/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGA-SPORTS-RÉSULTATS / Ligue 1: Teungueth Fc bat l’Us Gorée Gorée et creuse l’écart en haut du classement

Dakar 13 avr (APS) – L’équipe de Teungueth Fc a dominé l’Us Gorée sur le…