Dakar, 23 nov (APS) – L’accès à l’eau potable et à l’assainissement de la ville de Touba (ouest) sont parmi les doléances les plus fréquemment soulevées par les députés, ce jeudi, à la plénière consacrée à l’examen du projet de budget du ministère de l’Eau et de l’Assainissement, à l’Assemblée nationale.

“Il faut un traitement spécial pour la ville de Touba. En réalité, nous ne voyons pas de façon concrète les nombreux milliards investis dans la ville sainte’’, a déploré le député Cheikh Thioro Mbacké, au sujet de l’assainissement de la capitale du mouridisme et de l’état de dégradation de ses routes.

“Dans le budget de 2024, j’ai vu que c’est un budget de 8 milliards  de francs CFA qui est consacrée à l’assainissement de Touba, ce qui est très petit  pour moi“, a dit pour sa part l’honorable député Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly au ministre Serigne Mbaye Thiam.

Il estime que “Touba mérite un très bon assainissement’’. ‘’Quand on arrivera au pouvoir, je mettrai  mille milliards de francs CFA pour l’assainissement de Touba’’, a-t-il promis.

Des députés ont interpellé le ministre de l’Eau et de l’Assainissement sur la gestion des bassins de rétention des eaux pluviales et l’accès à l’eau potable de la capitale du mouridisme. Ils ont aussi soulevé la question du manque d’eau dans certains de ses quartiers.

Certains élus ont néanmoins magnifié les efforts de l’Etat dans l’assainissement de la cité religieuse à travers l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS).

Le projet de budget 2024 du ministère de l’Eau et de l’Assainissement, soumis ce jeudi au vote des députés, s’élève à plus de 236 milliards 135 millions 864 mille 995 francs CFA en autorisations de paiement.

Le rapport de la commission des finances de l’Assemblée nationale indique que les crédits de paiement se chiffrent à 132 milliards 391 millions 970 mille 449 francs CFA.

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, défend le budget de son département, en présence du ministre des Finances et du Budget, Mamadou Moustapha Ba, et du ministre du Travail et des Relations avec les institutions, Samba Sy.

ABD/ASG/OID

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-INSTITUTIONS / Le projet d’amnistie générale soumis à l’examen de la commission des lois de l’Assemblée nationale, mardi

Dakar, 4 mars (APS) – Les  membres de la Commission des lois, de la décentralisation…