Dakar, 16 mai (APS) – Le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a préconisé, mercredi, l’accélération des réformes juridiques et financières visant à ‘’inscrire l’artisanat dans la dynamique d’une croissance économique endogène et d’un entreprenariat national porteur de progrès social’’.

Le chef de l’Etat, qui présidait le conseil des ministres, a rappelé que ce secteur ‘’contribue au développement de l’apprentissage des jeunes et à la vulgarisation d’un savoir-faire national’’.

‘’Dès lors, le Président de la République a demandé au Gouvernement d’accélérer les réformes juridiques et financières nécessaires pour inscrire l’artisanat dans la dynamique d’une croissance économique endogène et d’un entreprenariat national porteur de progrès social’’, indique le communiqué ayant sanctionné la rencontre hebdomadaire du gouvernement.

Dès le début de sa communicaton, il a insisté sur le secteur de l’artisanat qui ‘’est un des moteurs de la vie économique et sociale du Sénégal’’.

Il considère que ‘’les politiques de l’Etat dans le secteur de l’artisanat et la stratégie industrielle qui en découlent devront s’inscrire harmonieusement dans le PROJET d’un Sénégal souverain, juste et prospère’’.

Il a annoncé qu’’’il recevra, prochainement, avec le Premier Ministre et le Ministre en charge de l’artisanat, les présidents des quatorze (14) Chambres des métiers du Sénégal’’.

ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Ziguinchor : une table ronde sur les obstacles à l’accès des jeunes à la terre

Ziguinchor, 24 mai (APS) – Une table ronde sur les défis auxquels sont confrontés le…