Ziguinchor, 21 mars (APS) – Le candidat de la coalition Benno Bokk yakaar (BBY), Amadou Bâ a promis , jeudi, à Ziguinchor, de former, en cas de victoire,  ”un gouvernement d’union et de convergence”.

”Après la proclamation officielle des résultats, je formerai un gouvernement d’union, un gouvernement de convergence pour que l’expérience que nous avons eue puisse être amplifiée et approfondie”, a dit l’ancien Premier ministre.

Il s’adressait à des militants lors d’un meeting au rond-point Aline Siteo Diatta en présence de plusieurs responsables locaux de la coalition au pouvoir.

“Nous avons besoin d’un Sénégal de paix. Je veux qu’ensemble qu’on puisse engager les réformes nécessaires pour que notre pays puisse devenir émergent en 2030”, a-t-il ajouté.

Pour lui, “la Casamance devra jouer un rôle important dans le développement du Sénégal”.

“Je veux que la Casamance devienne le grenier du Sénégal. Je veux que les jeunes du pays puissent se retrouver ici parce que vous aurez fini d’avoir tous du travail et vous aurez des excédents devant permettre aux autres compatriotes de venir ici en Casamance travailler dans l’agriculture, la pêche, le tourisme, l’artisanat”, a promis Amadou Bâ.

Il s’est engagé par ailleurs à réaliser le programme spécial de développement de la région de Ziguinchor promis par le président Macky Sall.

“Je vous avais promis un programme spécial de développement. Il y a deux mois, je suis passé ici et j’avais dit au nom du président Macky Sall une enveloppe de 1000 milliards de francs CFA qui doit être dégagée sur les trois années à venir. Et ce programme est uniquement pour la région de Ziguinchor. Je m’y engage. Ce programme de développement sera mis en œuvre à partir de cette année”, a-t-il affirmé.

Il a expliqué que ce programme de développement destiné à la région de Ziguinchor devra permettre à la Casamance, dans les trois années à venir, de régler les questions liées à l’approvisionnement en eau, en électricité, à la mobilité et à la voirie et à l’assainissement.

“C’est en ce moment seulement qu’on va remplir les conditions devant nous permettre de pousser la Casamance à devenir le grenier du Sénégal. Dès le mois de juin, les projets vont démarrer. Je veux que les jeunes et les femmes de la Casamance aient un travail . Nous allons œuvrer pour la réduction du coût de la vie. La jeunesse ce n’est pas l’avenir pour nous, c’est le présent”, a lancé l’ancien Premier ministre devant un parterre de jeunes et de femmes.

Visiblement satisfait de la mobilisation, Amadou Ba a lancé : “Vous avez fini de choisir le camp de la paix, le camp de la prospérité partagée, le président de l’emploi des jeunes et le président qui va s’occuper du travail des femmes”.

MNF/AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-CULTURE / MASA 2024 : une édition pour assumer la ‘’fonction économique’’ de l’évènement, selon son directeur général

Dakar, 12 avr (APS) – La 13e édition du Marché des arts et du spectacle d’Abidjan (MASA), …