Thiès, 29 jan (APS) – Le ministre de la Culture et du Patrimoine historique Aliou Sow a invité ses collègues du gouvernement, les mécènes et les institutions de la République à acquérir davantage de produits auprès des Manufactures sénégalaises des arts décoratifs (MSAD), afin de soutenir ce ‘’haut-lieu d’expression du génie des Sénégalais’’.

“J’invite les collègues ministres, les institutions de la République, et surtout les mécènes culturels à venir se rapprocher davantage des MSAD“, a dit Aliou Sow, en visitant, durant le week-end, cet établissement public créé en 1966 par le président-poète Léopold Sédar Senghor.

Les produits de cet établissement dont le cœur de métier est la production de tapisseries inspirées d’œuvres d’artistes peintres sénégalais sont exposés dans de prestigieuses institutions à travers le monde, y compris au siège des Nations unies.

Sow a loué la “dynamique d’industrie créative’’ enclenchée depuis les années 60, aux MSAD, dont les articles sont “contemplés et achetés partout dans le monde“. Une raison qui a convaincu  l’Etat du Sénégal d’en faire “l’espace de choix de ses plus précieux cadeaux d’Etat“.

Aliou Sow s’est dit “fasciné” par les produits de cette structure, tout comme le chef de l’Etat, qui “se positionne comme le premier client des MSAD au niveau national”, a t-il dit.

Il “s’entoure partout – chez lui et au palais – de produits des MSAD  qu’il chérit et défend“, a-t-il témoigné, parlant du président de la République.

Pour le ministre en charge de la Culture, les MSAD, tout en étant l’incarnation du “Sénégal qui travaille, du Sénégal du talent (et) de la grandeur”, “démontrent le lien solide entre la culture et l’économie”.

Sow s’est félicité, à ce propos, de l’option du directeur général des MSAD de faire de la structure qu’il dirige un “cadre où se mêlent tourisme, culture et artisanat”.

Après la phase de diversification de ses produits -, avec l’intégration de la sérigraphie, de l’impression numérique, de la céramique et du batik – les Manufactures ont engagé un chantier de réhabilitation de l’espace “Sunu Maakaan”, un lieu de rencontre mythique de la ville de Thiès qui, couplé à des bâtiments issus des chantiers de Thiès, sera ”un des premiers hôtels culturels du pays et de la sous-région”.

Aliou Sow a évoqué quelques actions inscrites dans cette “orientation claire” du président de la République de “redynamiser toutes les initiatives en faveur du développement socioéconomique et les aspects économiques de la culture”.

Parmi les actes posés, il a noté le fait qu’il a lancé il y a quelques jours, l’incubateur d’entreprises culturelles et le lancement par le président Macky Sall d’un plan de développement des cultures urbaines et des industries créatives.

Il a suggéré au top mangement des MSAD d’organiser régulièrement des journées portes ouvertes ou des journées achats- découverte, dans cette perspective de promotion de l’établissement.

ADI/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-AGRICULTURE / L’ISRA dans une dynamique de produire des semences de prébase adaptées au changement climatique

Dakar, 27 fév (APS) – L’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA) est dans une dy…