Yamoussoukro, 28 jan (APS) – Le sélectionneur des Lions du Sénégal, Aliou Cissé, a salué, dimanche, à Yamoussoukro, la belle évolution du football africain qui, selon lui, a progressé sur le plan technique et mental.

”Nous nous focalisons toujours sur des noms, sur les clubs ou sur le joueur, alors qu’en Afrique, beaucoup de choses ont changé. C’était prétentieux de ne considérer que notre groupe C, le groupe de la mort. Il y a beaucoup d’écuries en construction et en partant avec cette mentalité on se trompe’’, a-t-il dit.

Il s’exprimait en conférence de presse à la veille du match de huitième de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) contre la Côte d’Ivoire, pays hôte.

‘’Le football africain a évolué de la meilleure des façons. Il y a des présumés grandes équipes, c’est sur le papier ; car les choses ont changé. Le football d’aujourd’hui est différent de celui des années 1990 ou 2000’’, a-t-il dit.

Selon Aliou Cissé, ‘’il y avait une hiérarchie et des réalités qui faisaient que les grandes nations battaient les plus petites”.

”Maintenant la donne a changé. Les équipes se préparent bien. Leurs Etats mettent les moyens, la mentalité, l’état d’esprit et la motivation des joueurs ont changé. Les équipes s’améliorent de jours en jours’’, a t-il soutenu.

Des équipes supposées faibles ont créé la sensation lors du premier tour de la CAN 2023. Dans le groupe A, la Guinée équatoriale a battu, 4-0, la Côte d’Ivoire et terminé premier de sa poule.

La Mauritanie a éliminé l’Algérie, dans le groupe D, et s’est qualifiée pour la première fois de son histoire en huitièmes de finale d’une CAN.

Le Cap-Vert a fini premier du groupe B, devant l’Egypte, vice-championne d’Afrique, deuxième sans la moindre victoire.

SK/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans CAN-2023

Voir aussi...

SENEGAL-DEVELOPPEMENT-JEUNESSE / Développement de Matam : des jeunes exposent leurs attentes et recommandations

Matam, 20 juil (APS) – Des jeunes de Matam ont exposé, samedi, leurs attentes, ambit…