Diourbel, 21 déc (APS) – L’ONG Agrisud international a investi, ces deux dernières années, près de 51 millions de francs CFA, dans l’accompagnement des organisations de producteurs agricoles de la région de Diourbel, appris l’APS auprès de son coordinateur, Ousseynou Dieng.

”Nous avons investi dans la région, autour de 51 millions de francs CFA, en termes d’appuis directs et de mise en place de projets de services au niveau des trois départements”, a-t-il déclaré à l’issue d’une tournée dans des périmètres agricoles situés à Bambey et Diourbel.

A Bambey, l’équipe d’Agrisud international s’est rendue au périmètre maraîcher de Ndol Ndol, où sont en cours de réalisation  36 bassins d’eau au profit des agriculteurs des villages de Ndiédieng et Wakhal Diam qui s’activent dans cette exploitation de 12 hectares.

”Actuellement, nous n’exploitons que six hectares à cause de la non disponibilité de l’eau. Mais une fois que ces travaux seront achevés, nous allons pouvoir laisser cette partie se reposer pour que les bactéries qui appauvrissent le sol périssent”, a ainsi soutenu Mbaye Dione, le coordinateur de la fédération des maraîchers de Ndol Ndol.

Dans le département de Diourbel, l’équipe d’AgriSud a visite les équipements agricoles, à savoir des décortiqueuses d’arachide et batteuses à mil mis à la disposition des agriculteurs des villages de Ndioufène Mbakhane et de Sossoss.

”Dune capacité de production moyenne de 5 à 6 tonnes par jour, ces machines, au-delà de nous nous faciliter les travaux, nous aident également à gagner du temps énorme dans cette campagne de poste-récolte”, a salué le président de l’Union des agriculteurs de Diourbel pour le développement, Ibrahima Ndiaye.

En deux ans et demi, l’ONG a accompagné 66 organisations professionnelles.

”Nous avons un peu tenu à faire cette tournée pour montrer quelques unes des actions que nous avons eues à mener avec les organisations de producteurs”, a déclaré le représentant-pays de l’ONG Agrisud international, Louis Étienne Diouf.

L’ONG a remis des équipements et des semences à soixante six organisations professionnelles, dont trente organisations de producteurs répartis dans une trentaine de villages, avec des actions de renforcement de capacités et d’exploitation agricole, a t-il dit.

MK/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ALLEMAGNE-COMMERCE / Médina Baye : un objectif de 2000 cantines visé par un programme de modernisation des sites de commerce

Kaolack, 3 mars (APS) – Un programme de modernisation des sites de commerce de Médina Baye…