Dakar, 29 jan (APS) – Le Conseil constitutionnel, notant que des ”accusations graves et infondées de corruption, conflits d’intérêt et connexions douteuses” sont portées à l’encontre de certains de ses membres, appelle à faire “toute la lumière” sur cette affaire qui, dit-il, est ”de nature à déstabiliser les institutions et à menacer la paix publique”.

”Des membres du Conseil constitutionnel ont fait l’objet d’accusations graves et infondées de corruption, conflits d’intérêt et connexions douteuses de la part d’un groupe de députés, qui ont demandé et obtenu la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire, aux fins de clarifier les conditions dans lesquelles certaines candidatures à l’élection présidentielle du 25 février 2024 ont été déclarées irrecevables”, a tenu d’abord à rappeler cette juridiction dans un communiqué rendu public ce lundi.

Les membres du Conseil constitutionnel, affirmant prendre la mesure de la gravité de ces accusations, disent tenir à ce que ”toute la lumière soit faite [sur cette affaire] dans le respect des procédures constitutionnelles et légales régissant les relations entre les institutions, notamment la séparation des pouvoirs et le statut de ses membres”.

Le Conseil constitutionnel prévient que toutes ses accusations sont de ”nature à déstabiliser les institutions et à menacer la paix publique, et ne sauraient rester sans conséquences pour leurs auteurs”.

Se disant “fidèle à ses principes de rigueur et de transparence”, le Conseil constitutionnel “entend continuer à exercer toutes les missions qui lui sont dévolues par la Constitution et les lois de la République”, peut-on lire dans le document.

Il rappelle, pour finir, que ”le Conseil constitutionnel prend ses décisions en formation collégiale des sept membres le composant”.

SMD/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-LITERRATURE / Semaine du Livre : un café littéraire au profit des élèves de Louga

Louga, 2  mars (APS) – Un café littéraire dédié aux élèves a été initié au centre cu…