Kaolack, 6 juil (APS) – L’adjoint au gouverneur de la région de Kaolack (centre), en charge des affaires administratives, El Hadji Malick Sémou Diouf, a présidé, jeudi, une réunion du comité régional de développement (CRD) consacré au programme Weldy Lamont portant sur l’accès universel à l’électricité au Sénégal à l’horizon 2025, a constaté l’APS.

“Ce projet entre dans le cadre du vaste programme de SENELEC (Société nationale d’électricité) d’accès universel à l’électricité dans la région notamment dans les départements de Guinguinéo et Kaolack”, a expliqué El Hadji Ndiogou Diop, chef du département qualité, sécurité et environnement de SENELEC.

Ce CRD, qui a regroupé toutes les parties prenantes, a été l’occasion de discuter des tenants et aboutissants de ce projet dont l’objectif est d’assurer un accès à l’électricité “fiable et durable”, d’améliorer la qualité des services sociaux de base et de permettre de développer des activités génératrices de revenus dans les localités.

“Nous sommes revenus sur le contenu du projet, les localités qui sont concernées et surtout, nous sommes revenus avec les populations et les autorités territoriales concernées sur les objectifs dudit projet pour lequel les populations sont très intéressées”, a dit M. Diop.

Le 27 avril 2022, Papa Mademba Bitèye et Pape Sall, respectivement directeur général de SENELEC et de Weldy Lamont Afrique, signaient un accord de financement pour l’électrification de cinq-cents localités couvrant une population de trois cent cinquante mille huit cent cinquante-cinq habitants, avec près de trente-sept mille clients à raccorder.

Le projet, dont le démarrage est prévu en décembre 2023 pour une durée de trente-six mois, financé à hauteur de 100 millions de dollars, soit plus de 45 milliards de francs CFA, porte sur la fourniture de l’électricité dans les zones rurales et péri-urbaines. Sa mise en œuvre vise à assurer le branchement des clients sur le réseau de basse tension et l’installation intérieure domestique des ménages.

Pour la SENELEC, la réalisation de ce projet, également exécuté dans les quatorze régions du Sénégal, permettra d’augmenter le taux de pénétration de l’électrification rurale.

Les territoires enclavés et/isolés de son réseau classique bénéficieront d’un système de réseau solaire, “pour améliorer les conditions de vie des populations”, a souligné El Hadji Ndiogou Diop.

Les personnes impactées par ce projet seront indemnisées, après évaluation des impenses, a assuré M. Diop. Il a signalé que toutes les localités qui ne seront pas prises en compte dans ce projet, le seront dans d’autres comptant également pour l’accès universel à l’électricité en 2025.

Pour l’adjoint au gouverneur de de Kaolack chargé des affaires administratives, ce CRD a permis de partager des informations et de sensibiliser sur le programme d’accès universel à l’électricité. Il a aussi permis de recueillir les préoccupations représentées par les collectivités territoriales, dit-il

“Tout ceci va dans le sens de la satisfaction des besoins [des populations], et le besoin ici, c’est la disponibilité de la ressource énergétique. Vous avez pu noter que depuis quelques années, l’État du Sénégal a consenti d’importants efforts qui vont dans le sens de soulager les populations, de pouvoir mettre à leur disposition une ressource énergétique fiable en quantité et en qualité”, a souligné M. Diouf.

Au cours de ce CRD, beaucoup de maire et de représentants de collectivités territoriales se sont plaints de la “sous électrification” de leurs communes.

ADE/BK/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-ASSAINISSEMENT / Tabaski : la SONAGED décuple ses moyens pour le nettoiement à Thiès, Mbour et Tivaouane

Thiès, 18 juin (APS) – La Société nationale de gestion des déchets (SONAGED) a décup…