Saly, 16 Jan (APS)- Une quarantaine de journalistes issus de divers organes, en service à Dakar, Thiès et Mbour, prennent part mardi à Saly (Mbour, Ouest), au 7-ème Forum de partage et d’échanges avec les professionnels des médias sur les secteurs régulés.

Initiée par l’Autorité de régulation des télécommunication (ARTP), en partenariat avec la convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS), cette rencontre durera trois jours.

Elle vise, selon Yellamine Goumbala, secrétaire général de l’ARTP, à ”amener les professionnels des médias à s’imprégner davantage des missions de l’ARTP, tout en s’appropriant des thèmes fondamentaux développés dans les communications électroniques et les postes, pour mieux les traiter et ainsi mieux les relayer  auprès du grand public”.

« L’ARTP, 2014/2024, Bilan d’une décennie de régulation des communications électroniques, des postes et perspectives à l’horizon 2035 », est le thème de cet atelier.

Un intitulé qui, selon M. Goumbala, ”reflète (l’engagement continu de l’ARTP) envers la transparence, le dialogue et l’anticipation des défis à venir dans un secteur qui est en perpétuelle évolution et au sein duquel des défis majeurs se profilent pour notre économie, nos usages et notre souveraineté”.

Soulignant le ”riche environnement médiatique” dont dispose le Sénégal,  l’officiel, a indiqué que ”l’ARTP, garant de la bonne image et de la traçabilité des informations pour le compte de l’État du Sénégal, souhaite sceller de solides partenariats avec les médias”.

Le président de la convention des jeunes reporters du Sénégal a loué l’accompagnement dont l’ARTP a depuis longtemps fait montre à l’égard des jeunes reporters, notamment dans le domaine du numérique et de l’écosystème connexe.

La CJRS envisage d’instaurer un prix dédié au numérique afin de valoriser ces sessions de formation et de partage d’information dont elle a bénéficié de la part de l’ARTP, a annoncé Migui Marame Ndiaye.

Pour lui, le 7-ème Forum de partage et d’échange avec les professionnels des médias sur les secteurs régulés est un ”cas d’école pour la CJRS”, en ce sens qu’en plus de faire découvrir aux acteurs des médias le domaine de la régulation numérique, il fera passer sous leur loupe 10 années d’expérience de régulation.

M. Goumbala s’est dit ”convaincu” que les enseignements qu’ils tireront de cet atelier, susciteront auprès des participants ”un tout autre intérêt pour tous les secteurs régulés”.

DOB/ADI/AKS

 

 

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNEMENT-FORMATION / Thiès : 100 techniciens en froid et climatisation formés à l’utilisation des réfrigérants naturels

Thiès, 2 mars (APS)  – Le lycée technique et professionnel François Xavier Ndione de…