Saint-Louis, 17 mars (APS) -Le candidat Daouda Ndiaye promet de délocaliser le ministère en charge de la Pêche à Saint-Louis et celui de l’agriculture à Podor pour exploiter tout le potentiel de ces deux secteurs.

”Nous allons faire des reformes institutionnelles et déplacer le ministère de la Pêche vers Saint-Louis pour optimiser l’exploitation des ressources”, a-t-il déclaré samedi dans la capitale du Nord où il était en campagne électorale samedi.

Le professeur Daouda Ndiaye en a profité pour s’engager à promouvoir une politique de souveraineté alimentaire basée sur la pêche et l’agriculture.

Il a fait part de sa volonté s’il sortait vainqueur de l’élection présidentielle de ”revoir les accords de pêche en impliquant davantage les acteurs”.

Le candidat n’a pas non plus manqué de faire savoir que Podor, une localité de la région de Saint-Louis, va accueillir le ministère de l’Agriculture pour répondre aux mêmes soucis d’optimisation de l’exploitation des ressources en lien avec les potentialités agricoles de cette partie du pays.

L’élevage va aussi bénéficier d’équipements modernes pour aider à l’atteinte de la souveraineté alimentaire, a ajouté Pr Ndiaye qui a promis une augmentation de 15 % des ressources financières allouées au secteur primaire.

Souhait pacifier les relations entre agriculteurs et éleveurs, Daouda Ndiaye entend faire en sorte que les produits de l’agriculture et du maraichage puissent aider à nourrir le bétail.

”Avec cette nouvelle donne, les jeunes qui constituent 60 % des chômeurs des chômeurs vont pouvoir travailler et aider à nourrir les populations sénégalaises”, a-t-il affirmé.

AMD/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-UNIVERSITES / Bourses d’études : des réponses seront trouvées bientôt, promet Abdourahmane Diouf

Dakar, 16 avr (APS)  – Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et …