Dakar, 26 mars (APS) –  Les journaux reçus mardi à l’Agence de presse sénégalaise (APS) se font largement écho des chantiers déclinés par le président nouvellement élu, Bassirou Diomaye Faye, lors de sa première prise de parole.

”Moins de vingt-quatre heures après le scrutin présidentiel du 24 mars dont les résultats provisoires le consacrent président de la République du Sénégal, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, a pris la parole pour s’adresser au Sénégal et au monde’’, selon Sud Quotidien.

Selon le journal qui affiche à sa Une, ”Diomaye s’engage”, ”des engagements forts ont été pris par le prochain homme fort du Sénégal, en rapport avec la gouvernance du pays, la refondation des institutions et le renforcement du vivre ensemble. Idem pour l’unité de l’Afrique et un partenariat bénéfique avec la communauté internationale”.

‘’Je m’engage …”, titre de son côté Le Soleil qui relève que ‘’le nouveau président de la République Bassirou Diomaye Diakhar Faye s’engage à travailler avec humilité et dans la transparence’’. ‘’Il promet également de réconcilier les Sénégalais et de refonder les institutions’’, écrit le journal.

Selon Vox Populi, ”les urgences de Diomaye sont : réconciliation nationale, reconstruction des bases du vivre-ensemble, refondation des institutions, allégement du coût de la vie, concertations nationales sur l’évaluation et la relance des politiques publiques’’.

Il s’engage également ‘’à gouverner avec humilité dans la transparence et à combattre la corruption à toutes les échelles’’.

L’Info affiche à sa Une : ‘’Les grands chantiers de Diomaye’’. ‘’Les grands chantiers de Diomaye”, note également WalfQuotidien qui écrit: ”Vainqueur au premier tour de l’élection présidentielle, Bassirou Diomaye Faye a fait, sa première déclaration, hier, pour décliner sa feuille de route. Le nouveau président de la République promet de lutter contre la corruption, la baisse du coût de la vie, la refondation des institutions etc’’.

Selon Bës Bi, ‘’Diomaye met la pédale douce’’. ‘’24 heures après la tombée des premières tendances consacrant sa victoire au 1er tour de la Présidentielle, Bassirou Diomaye Faye, effectuant sa première sortie, a décliné les +chantiers prioritaires+ de sa gouvernance. Face à la presse, le successeur de Macky, s’est engagé à la +réconciliation nationale+, à +combattre la corruption+ tout en donnant des gages d’un +partenariat fiable+ aux pays étrangers’’, rapporte la publication.

L’’As parle du ”serment du président Diomaye’’ tandis que Le Quotidien note que ‘’Diomaye porte le projet’’ de Pastef. ”Si Ousmane Sonko est le  concepteur du +projet+, Bassirou Diomaye Faye, élu président de la République, ce 24 mars, devra être son exécutant pour concrétiser les rêves des milliers de jeunes, qui frétillent de joie en se projetant déjà sur un avenir qu’ils espèrent florissant”, souligne la publication.

AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-CULTURE / MASA 2024 : une édition pour assumer la ‘’fonction économique’’ de l’évènement, selon son directeur général

Dakar, 12 avr (APS) – La 13e édition du Marché des arts et du spectacle d’Abidjan (MASA), …