Dakar, 24 fév (APS) – Le refus de l’opposition et de la société civile de dialoguer avec le président Macky Sall sur la date de l’élection présidentielle est le principal sujet au menu des quotidiens reçus samedi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

‘’Vers un rejet boycott massif’’ du dialogue politique convoqué par le chef de l’Etat, selon Sud Quotidien qui s’interroge : ‘’avec qui le président de la République va-t-il dialoguer le lundi 26 et mardi 27 février prochains sur la question de la nouvelle date de l’élection présidentielle et celle relative à la transition du pouvoir exécutif après la date du 2 avril prochain marquant la fin de son mandat ?’’.

L’Info rapporte que ‘’sur les 19 candidats retenus par le Conseil constitutionnel, les 16 ont décidé de ne pas prendre part au dialogue initié par le président Macky Sall et qui s’ouvre lundi’’. Le journal titre : ‘’Macky Sall boycotté’’.

Vox Populi aussi note que ‘’16 candidats retenus disent +non+ au chef de l’Etat’’ tandis que 18 organisations de la société civile se déclarent ‘’non partantes’’ et Aar Sunu élection dénonce ‘’un refus catégorique d’appliquer la décision du Conseil constitutionnel’’.

Selon WalfQuotidien, ‘’l’opposition et la société civile déchirent le carton d’invitation’’.

‘’Le fiasco guette le dialogue convoqué par Macky Sall. Sauf retournement de situation, il risque de se retrouver seul. A l’exception de Boun Dionne, Idrissa Seck et du Premier ministre Amadou Bâ, les 16 candidats retenus, à savoir Bassirou Diomaye Faye, Cheikh Tidiane Dièye, Boubacar Camara, Aliou Mamadou Dia, Mamadou Lamine Diallo, El Hadji Mamadou Diao, Déthié Fall, Anta Babacar Ngom, Serigne Mboup, Aly Ngouille Ndiaye, Daouda Ndiaye, Khalifa Sall, Thierno Alassane Sall, Pape Djibril Fall, Habib Sy et Malick Gakou ont décidé de le boycotter’’.

Le quotidien Bës Bi parle de ‘’rejet massif du dialogue’’ lancé par le chef de l’Etat. En effet, la plateforme Aar Sunu élection, Sos Paix et 16 candidats ont décidé de ne pas répondre à l’appel du président de la République, selon le journal.

‘’Macky Sall esseulé, l’opposition et la société civile disent niet’’ au dialogue, dit Les Echos.

L’As titre ‘’la fin de non-recevoir’’ et souligne que ‘’le dialogue se fera sans le Front des candidats à l’élection présidentielle de 2024 (FC25), qui regroupe 16 des 19 candidats’’.  

Selon Le Quotidien, Macky Sall fait ‘’face au refus’’ des 16 candidats et d’une bonne partie de la société civile.

L’Observateur parle de ‘’dialogue sans voie’’. ‘’Le Président Macky Sall tient à son dialogue. L’ouverture de ces deux jours de consultation se fera, lundi prochain. Mais ce sera sans 16 des candidats retenus par le Conseil constitutionnel et plusieurs associations de la Société civile. Du plomb déjà dans l’aile d’un dialogue dont les résolutions pourraient souffrir d’une grave légitimité’’, écrit L’Obs.

‘’Le dialogue proposé par le président Macky Sall n’a pas encore eu d’écho favorable au sein des candidats retenus par le conseil constitutionnel : 16 des 19 ont rejeté l’appel au dialogue. Une grande partie de la société civile a aussi décliné cette main tendue du chef de l’Etat. A l’heure actuelle, seuls trois partis proches du régime et des candidats recalés ont décidé de répondre à ce dialogue qui semble être l’ultime espoir du président pour décrisper l’atmosphère politique’’, souligne le quotidien EnQuête.

OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-UNIVERSITES / Bourses d’études : des réponses seront trouvées bientôt, promet Abdourahmane Diouf

Dakar, 16 avr (APS)  – Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et …