Dakar, 13 mars (APS) – Les quotidiens reçus mercredi à l’APS s’intéressent largement à la candidature d’Amadou Ba, qui a dû écourter sa campagne, mardi, pour rencontrer Macky Sall, et la perspective de la réintégration de l’opposant Ousmane Sonko sur les listes électorales.

‘’Entre mystère, doute et cacophonie, le déroulement de la campagne du candidat officiellement désigné par le pouvoir a fini de semer un autre suspense dans le suspense de cette Présidentielle. Mieux, Amadou Ba, en pleine mobilisation à l’intérieur du pays, hier, a été invité à rappliquer d’urgence à Dakar pour une rencontre avec le Président Macky Sall. Une audience qui suscite des commentaires les plus fous’’, rapporte le quotidien Bës Bi qui affiche à la Une : ‘’Campagne de déstabilisation’’.

‘’Amadou se Ba seul’’, dit Le Quotidien, soulignant que le candidat, lâché par l’Alliance pour la République (APR) a été rappelé à Dakar ‘’pour concertation avec Macky Sall’’. En conséquence, les étapes de sa campagne à Louga et Saint-Louis ont été annulées.

EnQuête parle de ‘’fortes pressions sur Amadou Ba’’. ‘’Amadou Ba a écourté hier sa campagne pour rallier la capitale. Il a eu une entrevue avec le chef de l’Etat, dans la nuit. Le candidat fait face à un boycott des responsables de l’APR qui ne mouillent pas le maillot. Des audios vicient l’atmosphère’’, écrit le journal.

Le Témoin précise que ‘’contrairement à ce qui a été dit hier, Amadou Ba n’a pas été convoqué par le président de la République. C’est lui qui a demandé à être reçu par ce dernier pour solliciter son soutien’’.

Vox Populi parle de ‘’vent de dégel entre Macky Sall et Amadou Ba’’’’ et annonce que ‘’le président va siffler la fin de la récréation et renouveler son soutien’’ au candidat de Benno Bokk Yaakaar.

L’Observateur relève que ‘’la journée d’aujourd’hui sera décisive dans les relations entre Macky Sall et son candidat (…)’’. ‘’Un tête à tête entre les deux hommes devrait faire tourner la page de la crise. Dans un sens ou dans un autre. Pour le moment, le président fait face à une défiance ouverte de la part des cadres de son parti et d’alliés de la coalition’’, rapporte L’Obs.

Les quotidiens ont également mis l’accent sur la décision de l’Etat du Sénégal de renoncer à son pourvoi devant la Cour suprême contre la décision du Tribunal d’instance de Dakar sur la radiation de Ousmane Sonko des listes électorales.

‘’L’Etat renonce à son pourvoi’’, indique le Soleil qui écrit : ‘’L’Etat du Sénégal s’est désisté de son pourvoi devant la Chambre administrative de la Cour suprême, relatif à la décision du Tribunal hors Classe de Dakar, ordonnant l’annulation de la radiation de Ousmane Sonko et sa réintégration dans les listes électorales’’.

Le journal estime que ”cet acte posé par l’Agent judicaire de l’Etat (AJE) est un grand pas pour la réhabilitation de Ousmane Sonko dans ses droits civiques et politiques’’.

Pour Les Echos, le régime ‘’poursuit sa dynamique de pardon et de réconciliation’’. ‘’Après la loi d’amnistie votée à l’Assemblée nationale. Il restait le pourvoi de l’Agent judiciaire de l’Etat par rapport à l’ordonnance du juge d’instance de Dakar, Ousmane Racine Thione qui avait ordonné la réinscription du nom de Ousmane Sonko sur les listes électorales’’, rapporte le journal.

Selon Libération, ‘’l’Agent judicaire de l’Etat abdique’’.

AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-SOCIETE / Dakar et Banjul invités ‘’à jouer un rôle pilote’’ dans le processus d’intégration sous-régionale

De l’envoyé spécial de l’APS, Abdou Kogne Sall Banjul, 19 avr (APS) – Le minis…