Dakar, 18 déc (APS) – Le chef de l’État sénégalais, Macky Sall, a exhorté, lundi, à Kigali, les dirigeants et les professionnels africains de la santé à entretenir une “collaboration active” en vue de la souveraineté médicale et pharmaceutique de l’Afrique.

“Je lance un appel à une collaboration active entre les producteurs, les structures nationales de réglementation pharmaceutique, le secteur privé, les chaînes d’approvisionnement et les universités et centres de recherche africains […] afin de matérialiser notre ambition pour la souveraineté médicale et pharmaceutique”, a dit M. Sall.

Il prenait part, dans la capitale rwandaise, à la cérémonie d’inauguration de l’usine BioNtech Africa, “une usine de pointe pour la fabrication de vaccins à ARN messager destinée à lutter contre le paludisme et la tuberculose en Afrique”.

“Cette cérémonie est une lueur d’espoir parmi les autres que nous allumons petit à petit, sur le continent, malgré les temps difficiles”, a souligné Macky Sall.

Le dirigeant sénégalais a invité les acteurs concernés à “faire ensemble […] de ces lueurs une flamme incandescente pour illuminer notre marche vers la souveraineté médicale et pharmaceutique africaine”.

“Avec la même vision et la même volonté politique, a poursuivi M. Sall, nous devons travailler ensemble pour que les vaccins et les produits biotechnologiques fabriqués en Afrique suivant les mêmes standards que ceux produits [ailleurs] accèdent aux [mêmes] plateformes de vente et de distribution.”

Il a félicité son homologue rwandais, Paul Kagame, son partenaire BioNtech et les autres soutiens de cette initiative du Rwanda.

Macky Sall estime que la cérémonie d’inauguration de cette infrastructure de santé, dans ce pays du continent, “est l’une des meilleures réponses de l’Afrique, pour le présent et le futur, après l’épreuve de la pandémie de Covid-19”.

“Quatre ans après, le continent est toujours là, debout et résilient. Mieux encore, nous sommes d’attaque, avec le soutien de nos partenaires, pour nous préparer aux crises sanitaires futures”, a ajouté M. Sall.

Il a rappelé les efforts fournis par le Sénégal, avec l’aide de l’Institut Pasteur de Dakar, qui fête cette année son 127e anniversaire et est “en train de finaliser dans la ville nouvelle de Diamniadio un vaccinopôle multidimensionnel”.

MTN/ESF/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-HYDRAULIQUE / Magal de Daroul Moukhty : les dispositions prises pour un bon approvisionnement en eau potable, selon le DG de l’OFOR

Touba, 21 fév (APS) – L’Office des forages ruraux (OFOR) a pris les dispositions néc…