De l’envoyé spécial de l’APS, Mohamed Tidiane Ndiaye

Guangzhou, 6 déc (APS) – Le cinquième sommet mondial des médias organisé à Guangzhou, la capitale économique de la Chine, se veut une plateforme de plaidoyer visant à faire retrouver aux médias leur ‘’crédibilité’’, dans un contexte dominé par une ‘’désinformation tous azimuts’’, ont estimé plusieurs responsables d’entreprises de presse.

‘’Les médias ont une responsabilité importante dans la promotion des valeurs de paix et de développement à travers le monde […] Il s’agit, pour cette rencontre mondiale, de faire entendre des voix positives axées sur l’objectivité et la crédibilité à l’heure du multilatéralisme’’, a expliqué Fu Hua, le président de l’agence de presse Xinhua (Chine nouvelle).

Devant des sommités de la presse, il a invité les médias à travailler au ‘’respect de l’éthique du journalisme et à renforcer le pouvoir de la communication en s’opposant aux fausses nouvelles’’.

Autrefois, les nouvelles étaient écrites, lues par un rédacteur en chef, corrigées en cas de nécessité, puis publiées, a rappelé Fu Hua.

‘’C’était un mécanisme de contrôle fiable. Aujourd’hui, tout le monde peut prendre un micro, utiliser un téléphone et dire ce qui lui passe par la tête’’, a fait remarquer Akkan Suver, le président de la fondation du groupe Marmara (Turquie).

Il a dénoncé ‘’la manipulation politique, la désinformation économique et l’érosion culturelle, qui sont toutes fabriquées et diffusées par les médias’’.

‘’Respect mutuel’’

‘’Les éditeurs, les producteurs de programmes et les commentateurs dignes de confiance sont si peu nombreux dans le monde que l’on peut les montrer du doigt d’un seul coup’’, a regretté M. Suver.

Au cours du sommet, les débats ont essentiellement tourné autour des stratégies de lutte contre la désinformation.

Plusieurs intervenants ont insisté sur la nécessité d’une interaction entre les médias de différents pays, dans le but de renforcer la coopération, par les échanges et le partage de contenus, ‘’dans le respect mutuel’’.

Le cinquième sommet mondial des médias, qui se tient à Guangzhou, dans le sud de la Chine, se poursuivra jusqu’au vendredi 8 décembre. Il a pour thème : ‘’Renforcer la confiance mondiale et promouvoir le développement des médias’’.

Plus de 400 professionnels des médias venus de 121 pays y prennent part.

Des dirigeants de plus de 200 grands médias et groupes de réflexion, des représentants de gouvernements et d’organisations internationales, ainsi que des universitaires de renom participent à l’événement.

Le sommet se veut une plateforme de haut niveau de concertation pour les médias.

C’est une initiative lancée en 2009 par plusieurs organisations de presse de renommée mondiale, notamment l’agence de presse Xinhua, Associated Press, Reuters, l’agence TASS, Kyodo News, etc.

MTN/ESF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / La presse crie son indignation après l’agression de Maimouna Ndour Faye

Dakar, 2 mars (APS) – L’indignation le dispute à la colère dans les colonnes des quo…