Diourbel, 5 juin (APS) – Le collectif  “Defadoy” (ça suffit) contre les violences faites aux femmes et aux enfants a réuni, mardi, à Diourbel (centre), des élèves et des acteurs communautaires de pour les sensibiliser sur les violences sexuelles.

”Aujourd’hui, nous avons réuni une centaine de personnes composées d’élèves et d’acteurs communautaires pour les sensibiliser sur les violences sexuelles”, a expliqué la coordonnatrice régionale de Diourbel du collectif ”Defadoy”, Penda Cissé.

Selon elle, ce dialogue communautaire est une tribune pour échanger avec les populations afin de recueillir leur ressenti et leur perception sur la violence basée sur le genre mais particulièrement sur le viol pour mieux lutter contre ce phénomène.

Le collectif a organisé auparavant dans la journée une causerie avec les élèves de quelques établissements des départements de Mbacké et Bambey.

L’objectif, a-t-elle souligné, consiste à asseoir au niveau local des mécanismes qui vont concourir à mettre les femmes et les filles à l’abri de toutes formes de violences notamment sexuelles.

La coordonnatrice régionale du collectif reconnaît toutefois les difficultés d’avoir des données statistiques sur la situation des violences au niveau local, appelant ainsi à une mutualisation des efforts et l’accompagnement des services techniques de l’État.

Elle estime qu’il est nécessaire d’encourager les filles vulnérables à faire de la dénonciation pour atténuer les viols et autres types de violences faites à leur égard.

MS/OID/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-FISCALITE / Les nouvelles autorités invitées à élargir l’assiette fiscale pour collecter davantage de recettes (expert)

Saly, 22 juin (APS) – Le président de la section fiscale de l’Ordre national d…