Dakar, 22 juil (APS) – Le ministre sénégalais des Transports aériens et du développement des Infrastructures aéroportuaires, Doudou Ka a plaidé, vendredi, à Brazzaville, pour l’amélioration des performances de l’Agence pour la Sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), a-t-on appris auprès de ses services.

M. Ka a fait ce plaidoyer à l’occasion de la 72e réunion du Comité des ministres de l’Agence pour la Sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA). Il était accompagné du Directeur des Transports aériens Oumar Khassimou Dia et du Directeur général de l’Anacim Sidy Guèye, de l’ambassadeur du Sénégal au Congo, Abou Lô.

Au cours de la rencontre, il a souligné ‘’l’engagement continu du Sénégal’’ envers l’agence, indique un communiqué transmis à l’APS.

La même source signale qu’à Brazzaville, les ministres en charge de l’aviation civile ont évoqué ‘’les performances techniques et financières de l’Agence, ainsi que la révision technique du statut unique du personnel et du code de rémunération du personnel’’.

Elle rappelle que ‘’ces deux derniers points ont été au centre des discussions au mois de septembre’’.

Devant ses homologues, Doudou Ka a souligné ”sa ferme volonté d’améliorer les performances de l’Agence et de renforcer davantage les liens entre les pays membres pour garantir le développement d’un transport aérien sûr et efficace dans la région’’.

Il estime que ”la réunion a permis de proposer des solutions innovantes”.

Le ministre a également souligné ‘’la volonté d’améliorer et de moderniser les infrastructures aéroportuaires et les systèmes de navigation aérienne en Afrique et à Madagascar mais aussi de renforcer la cohésion sociale au sein de l’Agence’’.

A Brazzaville, il a ainsi été question de l’état d’avancement des projets du système de surveillance par satellite et de navigation par satellite, du développement continu du secteur de l’aviation en Afrique, du renforcement de la coopération régionale et internationale en matière de sécurité et de navigation aérienne, lit-on dans le document.

Le texte signale que les ministres ”ont décidé de développer des partenariats solides avec d’autres agences régionales et internationales comme la CAFAC afin de partager (les) meilleures pratiques et de mettre en place des normes de sécurité communes”.

La formation adéquate du personnel de l’aviation était également au cœur des débats, selon le  communiqué, soulignant que ‘’des programmes de formation et de renforcement des capacités pour les contrôleurs aériens, les ingénieurs et les techniciens de navigation aérienne seront mis en place”.

OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MUSIQUE / Idriss Benjelloun veut imprimer “une autre vision” au festival de jazz de Saint-Louis

Saint-Louis, 20 mai (APS) – Idriss Benjelloun, nouveau président de l’Association Sa…