Dakar, 31 jan (APS) – Le Train express régional (TER), devenu un moyen de transport “incontournable” depuis sa mise en service en décembre 2021, a convoyé 41 millions de passagers en 2023, a-t-on appris mercredi du directeur général de la société nationale de gestion du patrimoine du TER (SENTER), Abdou Ndéné Sall.

“Le TER est un moyen incontournable pour transporter des personnes, structurer les territoires et accélérer le développement économique, et en 2023, 41 millions de personnes ont voyagé dans le TER”, a-t-il dit dans un discours prononcé à l’occasion de la célébration des deux années d’exploitation du Train express régional.

Le TER, en son stade actuel, est “une desserte de base appelée à connaitre d’autres exploitations”, a-t-il annoncé.

Ce nouveau moyen de transport “[…] permet de régler les problèmes de mobilité et d’anticipe sur le développement des zones futures, en mettant en service 200 trains par jour dans le confort et la régularité”, a souligné Abdou Ndéné Sall.

Le TER, en étant un moyen de transport accessible, joue également “un rôle social majeur”, selon lui.

Il a également indiqué que dans un contexte de réchauffement climatique, le TER représente aussi “un modèle de développement collectif et moins polluant”.

“Il apparait ainsi comme l’une des solutions majeures pour réduire les émissions de gaz CO2”, a soutenu le directeur général de la SENTER, ajoutant que le TER offre au Sénégal l’opportunité de “se conformer aux engagements internationaux” dans ce domaine.

Abdou Ndéné Sall a salué la coopération entre la SETER, la SENTER et l’ensemble des prestataires. “C’est vraiment une prestation qui fait que nous avons de meilleures opportunités et pratiques sur la chaine de valeur”, a-t-il relevé.

“Vous avez pu montrer que le Sénégal est partie prenante du TER, car en effet, nous avons acheté de nombreuses prestations localement, nous avons eu plus de 700 entreprises locales qui ont contribué au TER depuis le lancement de l’exploitation”, a de son côté noté Charles Civreis, directeur général de la société d’exploitation du train express régional (SETER).

Il a annoncé qu’en 2023, 341 entreprises ont été des prestataires de la SETER pour un montant de 7,5 milliards de FCFA.

L’exploitation du TER a également permis d’offrir “des centaines d’emplois”, a-t-il dit, précisant que “535 personnes s’occupent au quotidien du nettoyage des rames, des quais, plus de 500 personnes font le désherbage des voies et plus de 60 personnes s’occupent de la sécurité des emprises ; tout cela pour qu’on reste à un niveau de qualité”.

M. Civreis a de la même manière salué la qualité des prestations offerte par les employés de la SETER.

“Vous pouvez être fiers, fiers aussi de votre résilience car malgré certaines difficultés, le TER a pu rouler pendant deux ans”, a-t-il dit à leur endroit, avant de demander aux employés de rester à ce niveau de performance.

“C’est important que le TER puisse conserver ce niveau de performance, donc il ne faut pas baisser la garde ; car nous constatons très souvent un phénomène de sur-confiance ; quand tout va bien, il ne faut surtout pas que cela s’installe”, a-t-il insisté.

MFD/BK/SMD

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…