Ziguinchor, 27 nov (APS) – L’inspecteur d’académie (IA) de Ziguinchor (sud), Cheikh Faye a réceptionné, lundi, un lot de 350 tables bancs d’un montant global de 6,5 millions de francs CFA offertes par l’Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux (APIX) avec l’appui de la SECCA-S.A, le concessionnaire de l’Autoroute à péage Dakar- Diamniadio-AIBD, a constaté l’APS.

“Cet appui très salutaire venu à un moment crucial et particulièrement délicat de la rentrée scolaire 2023-2024 a été déterminant dans l’apaisement du climat social dans l’éducation au niveau de la région de Ziguinchor particulièrement au CEM Boucotte-est où beaucoup d’élèves étaient restés pendant longtemps sans faire cours faute de tables bancs”, a salué M. Faye en marge de la cérémonie de réception au CEM Boucotte-est.

“Le système éducatif local a été marqué cette année par une rentrée scolaire très compliquée où beaucoup d’établissements affectés par les évènements de mai et juin dernier étaient dans le dénouement total manquant de tout particulièrement des tables bancs qui sont des outils essentiels pour le fonctionnement d’une salle de classe”, a fait savoir l’IA de Ziguinchor.

Pour lui, “cette dotation dont le premier lot d’environ 200 tables bancs a été donné au CEM Boucotte-est permettra à terme d’équiper 15 salles de classe et améliorer les conditions d’apprentissage d’environ 700 élèves dans plusieurs CEM et lycées du département de Ziguinchor”.

“Ce lot important de tables bancs a permis certes de réduire un défi énorme en tables bancs mais le gap qui nous sépare des normes standards de qualité dans l’éducation restent énorme surtout dans le domaine des infrastructures et de l’équipement”, a-t-il fait remarquer.

Il a par ailleurs sollicité l’accompagnement des partenaires pour la construction de salles pour le CEM Boucotte- est dont toutes ses classes sont des abris provisoires.

“Ce CEM Boucotte- est une plaie pour Ziguinchor depuis dix ans. Si cette situation perdure ce n’est pas un manque de volonté ou d’initiative des responsables de l’éducation”, a précisé Cheikh Faye.

“On est passé de trois programmes de construction de collègues clés en main pour ce CEM Boucotte-est. Ces initiatives sont tombées à l’eau faute de réserve foncière pour construire ce CEM”, a rappelé l’Inspecteur d’académie.

Face à cette situation, a-t-il fait savoir, “une solution alternative est maintenant retenue celle de modifier des salles de classe existantes pour construire au niveau de l’école élémentaire El Omar Ndiaye où sont déjà érigées quatre salles de classe pour ce CEM Boucotte-est”.

“Aujourd’hui, grâce à notre partenaire nous venons de distribuer ces tables bancs qui vont dans les écoles de la commune de Ziguinchor qui ont été dévastées par les évènements malheureux de juin dernier”, a réagi le directeur général de l’APIX, Abdoulaye Baldé avant de condamner ce saccage des établissements scolaires.

“Nous allons voir l’ensemble des voies et moyens possibles pour que l’école Boucotte- est sorte de cette situation déplorable. Nous allons poursuivre notre geste. Notre objectif, c’est de remplacer tout le patrimoine scolaire de Ziguinchor qui a été détruit à l’occasion des derniers événements”, a promis l’ancien maire de Ziguinchor.

Le secrétaire général de la SECCA-S.A, Pathé Ndoye dit avoir été “très sensible” à l’information selon laquelle huit lycées, sept collèges, 11 écoles élémentaires ont été affectés par les saccages des émeutes de juin dernier. “Il en a résulté la destruction de plus de 1000 tables bancs créant ainsi un défi de plus de 21000 tables -bancs dans toute la région de Ziguinchor”, a-t-il dit.

Selon lui, “cette modeste contribution de 350 tables bancs devant permettre de prendre en charge près de 1000 élèves dans les établissements scolaires affectés à Ziguinchor est une suite logique des investissements effectués par la SECCA-S.A s’élevant à plus de 2 milliards depuis la mise en service de l’autoroute Dakar-Diamniadio-AIBD”.

“Nous allons pérenniser cette initiative qui s’inscrit dans le cadre de la politique RSE par un partenariat vertueux sous l’impulsion du directeur général de l’APIX et en faveur des populations de Ziguinchor”, a promis Pathé Ndoye.

Le directeur général de l’APIX et sa délégation ont également visité le lycée Djignabo de Ziguinchor notamment sa bibliothèque.

MNF/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-GENRE / Vers la création d’un Conseil national des femmes 

Dakar, 2 mars (APS) – Le Premier ministre, Amadou Ba, a annoncé, vendredi, à Dakar, …