Dakar, 18 avr (APS) – Le président de la République annonce avoir ordonné la publication des rapports de la Cour des comptes, de l’Inspection générale d’État et de l’OFNAC des cinq dernières années, en attendant la mise en œuvre de sa directive concernant l’organisation annuelle de missions de contrôle dans les institutions constitutionnelles.

Selon le communiqué du Conseil des ministres tenu mercredi, Bassirou Diomaye Diakhar Faye a ordonné, “au-delà des audits et des missions périodiques de vérification dans les ministères, l’organisation annuelle de missions de contrôle dans les institutions constitutionnelles”.

“D’ores et déjà, le président de la République a [demandé à] l’Inspection générale d’État de mener une mission de contrôle des services de la présidence de la République, dans les meilleurs délais”.

Il a dans le même temps “ordonné la publication des rapports de la Cour des comptes, de l’Inspection générale d’État et de l’OFNAC des cinq dernières années (2019, 2020, 2021, 2022 et 2023)”, rapporte le communiqué du Conseil des ministres.

Le président Faye est aussi “revenu sur la politique de transformation de l’Administration publique”, sur la base des “principes partagés du ‘jub, jubal, jubanti’, afin de bâtir une administration performante au service des Sénégalais et des intérêts du Sénégal”.

Il précise que c’est “le sens de sa lettre […] du 8 avril 2024 adressée aux fonctionnaires et aux agents de l’administration du Sénégal”.

“Dans cet esprit, il a demandé au Premier ministre de préparer un projet de décret relatif à l’appel à candidatures pour certaines hautes fonctions dans les secteurs public et parapublic”, ajoute la même source.

Le président de la République également chargé le Premier ministre et le ministre de la Fonction publique de finaliser, “dans les meilleurs délais, un projet de loi relatif à l’accès à la fonction publique, afin d’assurer l’égalité des chances d’accès aux emplois et fonctions dans l’Administration publique”.

Le chef de l’État a enfin “invité le Premier ministre à préparer la tenue de la Journée du dialogue national, le 28 mai, sur le thème prioritaire de ‘la réforme et la modernisation de la justice’”, rapporte le communiqué du Conseil des ministres.

BK/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGAL-SANTE-COLLECTIVITES / Tivaouane : Un chirurgien-dentiste lance les activités d’un bloc dentaire par des consultations et des soins gratuits

Tivaouane, 26 mai (APS) – Le chirurgien-dentiste Babacar Ndiaye Amdy Diouf a lancé, …