Ziguinchor, 3 mai (APS) – Les douanes sénégalaises annoncent avoir entrepris un projet de dématérialisation des procédures douanières de leurs services des régions du sud du pays, dans le but de faciliter le dédouanement des marchandises et d’augmenter leurs recettes.

Cette initiative est le prolongement de la ‘’dématérialisation intégrale’’ entamée en janvier dernier par la direction générale des douanes.

‘’Dans peu de temps, toutes les unités douanières qui travaillent en mode manuel vont fonctionner de manière automatisée’’, a assuré le directeur général des douanes, Mbaye Ndiaye, lors d’une visite à Ziguinchor et dans les autres régions méridionales du pays.

Cette initiative va augmenter la ‘’célérité’’ des services douaniers, concernant les procédures de dédouanement notamment, a-t-il dit en recevant la visite d’opérateurs économiques de la région de Ziguinchor à l’occasion de son séjour dans cette partie du pays.

‘’La mission économique des douanes, au-delà de la lutte contre la fraude, consiste essentiellement à accompagner et à encadrer les opérateurs économiques en mettant à leur disposition des instruments et des procédures permettant d’assouplir les rigueurs de la réglementation douanière’’, a expliqué Mbaye Ndiaye.

L’administration douanière sénégalaise offre même aux opérateurs économiques des services garantissant une suspension des droits de douane sur certaines importations, selon M. Ndiaye.

Il s’est réjoui des ‘’performances’’ du bureau des douanes de Ziguinchor.

‘’La collecte des recettes se passe de la meilleure des manières dans le sud du pays’’, a assuré le directeur général des douanes, précisant que les recettes collectées dans la région de Ziguinchor représentent 15 à 20 % de celles engrangées au niveau national.

En plus de leur mission d’ordre fiscale, ‘’les douanes ont un rôle d’encadrement’’ des opérateurs économiques et une vocation ‘’sécuritaire’’, a-t-il rappelé.

Elles contribuent à la surveillance des frontières et à la lutte contre les trafics illicites, selon Mbaye Ndiaye.

‘’Aucune des forces de défense et de sécurité ne peut, à elle seule, gagner le pari de la sécurisation de nos frontières’’, a souligné M. Ndiaye.

MNF/SMD/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-JUSTICE-ASSISES / Dialogue national sur la réforme et la modernisation de la justice : un rendez-vous pour rapprocher la justice des justiciables (magistrat)

Dakar, 28 mai (APS) – Mame Mandiaye Niang, procureur adjoint de la Cour pénale inter…