Touba, 3 avr (APS) – Le complexe Cheikh Ahmadoul Khadim pour l’éducation et la formation (CCAK-EF) envisage de mettre en place un institut du pétrole et du gaz, a annoncé récemment son président, Cheikh Ahmadou Badawi Mbacké.

”L’université devra ouvrir un institut du pétrole et du gaz”, a-t-il dit, indiquant que le processus devant permettre sa création a été enclenché. Il intervenait en marge de l’amphithéâtre de rentrée académique 2024-2025, organisé à l’occasion de l’ouverture des unités de formation et de recherche (UFR) Métiers et Technologie et Sciences agronomiques et Technologies alimentaires, ainsi que de celle d’un institut des langues et des métiers du livre.


”L’Institut du pétrole et du gaz fait partie des projets de l’université Cheikh Ahmadoul Khadim  pour permettre aux étudiants d’être des acteurs principaux pour les décisions à prendre dans un  futur proche concernant les métiers du gaz et du pétrole”, a expliqué le président du CCAK-EF

Selon le président du CCAK- EF, Cheikh Ahmadou Badawi Mbacké, l’institut va former dans plusieurs dizaines de métiers liés au pétrole et au gaz.
”Le Sénégal est chanceux de par ses puits de gaz et de pétrole”, a-t-il lancé, exhortant la jeunesse à ne pas rester les bras croisés.

Il a insisté sur la nécessité de préparer la jeunesse pour qu’elle joue  un rôle majeur dans l’exploitation du pétrole et du gaz au Sénégal. ”On peut bel et bien sortir de notre université et [être] parmi ceux qui vont s’occuper de l’économie tirée des métiers du gaz et du pétrole”, a-t-il déclaré.

Il a rappelé que l’université Cheikhoul Ahmadoul Khadim a pour rôle d’éveiller, d’encadrer et de former la jeunesse pour un avenir serein.

AN/SKS/ADL/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / Les quotidiens suivent de près l’entrée en action du nouveau pouvoir

Dakar, 17 avr (APS) – Les quotidiens ne manquent rien des premiers pas du nouveau po…