Moscou, 21 juil (APS)-Andrei Maslov, directeur du Centre d’études africaines de l’université HSE, à Moscou, s’est félicité, vendredi, du ”regain d’intérêt” pour les études portant sur le continent africain en Russie.

”Les études africaines suscitent beaucoup de vocations chez des étudiants russes qui s’orientent de plus en plus vers des disciplines portant sur l’Afrique”, a-t-il dit dans un enretien avec l’envoyé spécial de l’APS en Russie.

Selon Andrei Maslov ce regain d’intérêt se manifeste par ”le développement de l’enseignement des langues de communication en Afrique”, notamment l’amharique, l’arabe, le swahili, le haoussa et le bambara, une langue d’Afrique de l’ouest qu’il maitrise.

L’universitaire souligne par ailleurs que l’institut qu’il dirige est ”particulièrement intéressé par des échanges d’étudiants et d’enseignants” dans une perspective de développer la ”mobilité académique” entre les universités russes et celles africaines.

M.Maslov note toutefois que le nombre d’étudiants africains dans les universités russes serait au nombre de quelque 35 000, avec une hausse de 6,5% durant la dernière décennie.

Ces étudiants suivent pour la plupart des parcours en architecture et environnement, l’économie et la médecine, à travers l’anglais comme langue d’enseignement, a-t-il précisé.

SMD/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNEMENT-ADMINISTRATION / Bassirou Diomaye Faye insiste sur les principes du ”Jub, Jubal, Jubanti” afin de bâtir une Administration performante

Dakar, 17 avr (APS) – Le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a insist…