Matam, 7 avril (APS) – La question de l’emploi des jeunes et celle des infrastructures routières comptent parmi les “urgences” auxquelles le nouveau gouvernement doit apporter des solutions à Matam (nord), a indiqué l’inspecteur de la Jeunesse Pape Diako, par ailleurs responsable politique à dans cette région.

”Nous pensons qu’il y a plusieurs urgences pour la région de Matam que le nouveau gouvernement doit essayer de résoudre. Il s’agit de la diminution du coût de la vie, la santé, l’éducation, les infrastructures routières surtout et l’emploi des jeunes”, a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse, dimanche.

Selon Pape Diako, l’absence d’un ministre originaire de Matam dans le gouvernement ne peut empêcher celui-ci de “travailler pour le développement de la région”.

Il a fait valoir qu’un est d’abord composé d’hommes et de femmes “nommés pour travailler pour le Sénégal”.

”Nous pouvons dire qu’à Matam, ceux qui ont été choisis comme ministres vont travailler pour le Sénégal, c’est-à-dire Matam et toutes les autres régions du pays”, a soutenu le jeune responsable politique.

AT/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNMENT / La journée nationale de nettoiement vise à ”mobiliser tous les Sénégalais” pour ”nettoyer nos lieux de vies” (ministre)

Diamniadio, 30 mai (APS) – Le ministre d’Hydraulique et de l’Assainissement, Cheikh …