Dakar, 11 oct (APS) – Le président de la République, Macky Sall, et le Premier ministre, Amadou Ba, ont procédé à d’importants changements dans le gouvernement, dont la liste des nouveaux membres a été publiée ce mercredi.

Dans les ministères dits de souveraineté, l’ex-ministre des Forces Armées, Sidiki Kaba, devient ministre de l’Intérieur en remplacement d’Antoine Diome, lequel est appelé à s’occuper du stratégique département du Pétrole et des Énergies.

Le député Oumar Youm, président du groupe Benno Bokk Yaakaar à l’Assemblée nationale, devient ministre des Forces armées.

L’avocate Aïssata Tall Sall, ex-ministre des Affaires étrangères, a permuté avec l’ex-garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall.

Dans les portefeuilles ministériels dits de souveraineté, on observe aussi le maintien de Mamadou Moustapha Ba aux Finances et au Budget.

Amadou Mansour Faye reste au département des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, tandis que Samba Ndiobène Ka, l’ex-ministre du Développement communautaire, est promu à la tête du ministère de l’Agriculture, de l’Équipement rural et de la Souveraineté alimentaire. Il remplace Aly Ngouille Ndiaye, démissionnaire en raison de son ambition de diriger le pays.

Doudou Ka quitte le ministère des Transports aériens et des Infrastructures aéroportuaires pour s’occuper d’un département dit de souveraineté, l’Économie, le Plan et la Coopération, en remplacement d’Oulimata Sarr.

Cheikh Oumar Anne est resté au ministère de l’Éducation nationale, Moussa Baldé a fait de même pour l’Enseignement supérieur, la Recherche et l’Innovation.

Mariama Sarr conserve le ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion, Serigne Mbaye Thiam reste au département de l’Eau et de l’Assainissement.

Fatou Diané va continuer à diriger le ministère de la Femme, de la Famille et de la Protection des enfants, Marie Khémess Ngom Ndiaye est maintenue au portefeuille de la Santé et de l’Action sociale.

Oumar Sarr va poursuivre la gestion du ministère des Mines et de la Géologie.

Alioune Ndoye reste ministre de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique. C’est valable pour Pape Sagna Mbaye pour les Pêches et l’Économie maritime, Samba Sy pour le Travail, le Dialogue social et les Relations avec les institutions, Abdoulaye Saydou Sow pour l’Urbanisme, le Logement et l’Hygiène publique, Abdou Karim Fofana, pour le Commerce, la Consommation et les Petites et moyennes entreprises. M. Fofana reste en même temps porte-parole du gouvernement.

Moustapha Diop est également maintenu au ministère du Développement industriel et des Petites et moyennes industries.

Antoine Mbengue entre au gouvernement pour la première fois pour s’occuper des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires, tout comme Thérèse Faye Diouf, la nouvelle ministre du Développement communautaire, de la Solidarité nationale et de l’Équipé sociale et territoriale.

Oulimata Sarr, Sophie Gladima et Mamadou Talla quittent le gouvernement

L’ancien ministre de l’Environnement et ex-directeur général de la SONACOS (huileries et arachide), Modou Diagne Fada, est appelé à gérer les Collectivités territoriales, l’Aménagement et le Développement des territoires en remplacement de Mamadou Talla.

Victorine Anquediche Ndèye conserve le ministère de la Microfinance, de l’Économie sociale et solidaire.

Pape Malick Ndour reste à la Jeunesse, à l’Entrepreneuriat et à l’Emploi, Mame Mbaye Niang poursuit sa mission au Tourisme et aux Loisirs, tout comme Aliou Sow va poursuivre l’exercice de ses fonctions ministérielles au ministère de la Culture et du Patrimoine historique.

Moussa Bocar Thiam va continuer à gérer la Communication, les Télécommunications et l’Économie numérique, et Gallo Ba, la Fonction publique et la Transformation du secteur public.

Lat Diop, l’ex-directeur général de la Loterie nationale sénégalaise, et Daouda Dia, sont de nouveaux ministres. Ils vont s’occuper des Sports, pour le premier nommé, de l’Élevage et des Productions animales pour le second.

Birame Faye, l’ex-ministre délégué chargé de la Sécurité de proximité et de la Protection civile, est promu ministre de l’Artisanat et de la Transformation du secteur informel. Il remplace Pape Amadou Ndiaye, qui devient ministre délégué auprès du ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.

M. Ndiaye est chargé du Développement des chemins de fer.

El Hadji Momar Samb devient ministre délégué auprès du garde des Sceaux, ministre de la Justice, chargé de la Bonne gouvernance de la Promotion des droits humains. Il remplace Mamadou Saliou Sow, le nouveau ministre délégué chargé de la Sécurité de proximité et de la Protection civile, auprès du ministre de l’Intérieur.

Issakha Diop conserve la Prévention et la Gestion des inondations en restant ministre délégué auprès du ministre de l’Eau et de l’Assainissement.

Oulimata Sarr (Économie, Plan et Coopération), Sophie Gladima (Pétrole et Énergies) et Mamadou Talla (Collectivités territoriales, Développement et Aménagement des territoires) ne font plus partie du gouvernement.

SBS/ESF/SMD/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-COLLECTIVITES- FISCALITE / Plaidoyer pour une fiscalité locale au profit des départements

Saly, 11 déc (APS) – Le président de l’association des départements du Sénégal…