Tivaouane, 3 jan (APS) – Les maires de Koul, Mékhé, Méouane et Mboro dans le département de Tivaouane (ouest) ont diversement apprécié, mercredi, l’annonce des acquis obtenus par l’Association des maires du Sénégal (AMS), à l’issue d’une rencontre avec le président de la République Macky Sall, tels que rapportés, mardi, par le responsable de cette structure Oumar Bâ.

Le président de l’AMS Oumar Bâ a annoncé, mardi lors d’une conférence de presse, un ensemble d’accords trouvés, selon lui, au terme d’une rencontre avec le chef de l’Etat.

Parmi ceux-là, il a informé que les indemnités des maires seront “sensiblement améliorées en fonction du niveau et de l’ordre de commune“.

A cela s’ajoute le paiement d’une indemnité de session pour les réunions des conseils municipaux, des émoluments qui concernent aussi bien les maires que leurs adjoints.

Le maire aura désormais droit, selon M. Bâ, à une couverture sociale et sanitaire à laquelle avaient droit certains membres du personnel municipal.

Les maires toucheront aussi, au terme desdits accords, une “indemnité territoriale“, qui tient lieu de retraite, à la fin de leur mandat.

A défaut d’une immunité tel que demandé par l’AMS, l’arrestation d’un maire, devra “suivre une certaine procédure et une certaine mise en forme“, a encore rapporté Oumar Bâ.

Il a ajouté que “la place du maire dans le protocole d’Etat a été aussi reconnue“  et qu’il a maintenant droit à un véhicule de fonction.

Selon Maguette Wade, maire de Mékhé et par ailleurs membre du bureau de l’AMS, cette décision de l’État “consacre de très bonnes avancées“.

Pour lui, “avec cet aboutissement de longues et dures négociations pour amener le gouvernement à réviser le statut des maires d’abord et les avantages liés à sa fonction d’élu au suffrage universel direct, c’est la fonction de maire qui est totalement revalorisée“.

Tout en adressant ses “infinis remerciements“ au Chef de l’Etat et à son gouvernement, il a dit espérer que la commission paritaire qui sera mise en place “pourra finaliser les accords“.

Des perspectives jugées très positives par  Cheikh Tidiane Sall, le Maire de la commune de Meouane. “Cette décision du chef de l’État est une vraie révolution dans le domaine de la décentralisation. Vivement l’application de ces directives au grand bonheur des maires et de leurs adjoints“, a t-il dit.

Abdallah Tall, maire de Mboro voit dans ces accords une façon pour le chef de l’Etat de “réhabiliter l’image de tous les maires de la république du Sénégal“.

Se réjouissant aussi de la mesure, il dit attendre l’élaboration d’un document par la commission paritaire.

Les adjoints au maire, saluent aussi la décision.  Pour le premier adjoint au maire de Tivaouane Cheikh Tidiane Diouf, cette mesure “vient à son heure“.

“Motiver davantage les adjoints est une excellente nouvelle car les maires ne sont pas toujours sur place, (et) les populations ne font pas de différence entre un adjoint et un maire“, a-t-il commenté.

Ainsi de 50.000 FCFA les adjoints au maire passent à 100.000 FCFA d’indemnités mensuelles tandis que les maires qui avaient 300.000 se retrouveront avec 800.000 FCFA.

Modou Fall, maire de la commune de Koul, a dit craindre, pour sa part, qu’il ne s’agisse d’une “satisfaction calculée“.

“Le moment choisi me gêne un peu“, dit-il, rappelant que quand son prédécesseur Abdoulaye Wade avait augmenté les salaires des magistrats avant la présidentielle de 2012, “certains avaient lié cette décision à l’approche de l’élection“.

“Cette fois-ci aussi, est-ce que certains ne pourraient pas dire la même chose?“, s’est-il interrogé.

Il s’est aussi posé les questions de savoir “pourquoi attendre à moins de deux mois de l’élection présidentielle pour décider d’une telle chose“ et si les commissions paritaires “auront le temps pour finaliser leurs travaux“.

MKB/ADI/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE / Macky Sall : ‘’S’il n’y a pas de consensus, je vais demander au Conseil constitutionnel de désigner mon successeur’’

Diamniadio, 26 fév (APS) – Le président de la République a déclaré, lundi, à Diamnia…