Thiomby, (Kaolack) 28 fév (APS) – L’équipe municipale de Thiomby, une commune située dans l’arrondissement de Ngothie, dégage chaque année une enveloppe de plus de trente millions de francs CFA pour prendre en charge la formation dans divers métiers des jeunes, a-t-on appris, du troisième adjoint au maire, Mamadou Diouf.

A ce jour, ”plus de deux cents jeunes ont bénéficié d’une formation sur divers métiers”, a dit mardi à l’APS M. Diouf au terme d’un atelier de lancement du processus d’élaboration du Plan communal d’adaptation et de développement agricole (PCADA) de Thiomby.

”Avant la formation de ces jeunes, dans le cadre d’un partenariat avec le Fonds de financement de la formation professionnelle et technique (3FPT), nous avons ciblé une douzaine de filières de formation professionnelle et technique pour former des femmes et des jeunes de notre commune’’, a-t-il ajouté, relevant que ces formations ont été certifiées et sanctionnées par des attestations de fin de formation au profit de près de mille personnes.

S’y ajoutent des jeunes recensés, quel que soit leur niveau d’études, pour leur permettre d’avoir une formation professionnelle et technique afin ”d’ accéder à un emploi décent’’, a-t-il encore souligné.

Le processus d’élaboration du Plan communal d’adaptation et de développement agricole (PCADA) de Thiomby entre dans le cadre du projet ‘’Agir localement pour l’adaptation du territoire arachidier dans la région de Kaolack” (ALATAK), une initiative soutenue par la coopération québécoise à travers l’organisation ID Territoires.

ADE/AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-UNIVERSITES / Bourses d’études : des réponses seront trouvées bientôt, promet Abdourahmane Diouf

Dakar, 16 avr (APS)  – Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et …