Thiès, 10 avr (APS) – L’imam Babacar Ngom a souligné, mercredi, dans son sermon de la prière de la Korité, l’importance de suivre la sounna du prophète Mouhamed (PSL), qui est, avec le Coran, l’une des composantes essentielles de l’islam.

L’imam Babacar Ngom qui dirigeait la prière au terrain Tound-wi de la cité Ousmane Ngom, dans la ville de Thiès, a relevé que le coran ne saurait être compris sans la sounna, qui permet de comprendre et de mettre en pratique les injonctions contenues dans le livre saint.

Il a mis en garde contre toute tentation de se limiter au seul texte coranique, pour n’avoir qu’une vision tronquée de l’islam.

Selon lui, tous les fondateurs des écoles de jurisprudence ont tous mis l’accent sur la nécessité de suivre la sounna du prophète (PSL), constituée de ses faits et paroles, ainsi que de ceux qu’il a approuvés de son vivant, tout en cherchant à connaître la compréhension qu’en avaient ses compagnons.

“Tout ce qui est conforme à la sounna est conforme à mon école”, disait l’Imam Malik, dont l’école (malikite) est la plus répandue au Sénégal et en Afrique subsaharienne, a-t-il noté, ajoutant que ce savant recommandait à ses disciples de ne suivre ses édits que quand ils sont conformes à la sounna et de s’en écarter dès qu’ils s’écartent d’une des sources de l’islam.

Invitant surtout les leaders musulmans d’aujourd’hui à s’inspirer de cette position des premières générations d’érudits de l’islam, consistant à s’en tenir aux deux sources de la religion et à éviter d’introduire des innovations dans le culte musulman.

Pour lui, le fait de suivre d’autres pensées qui dévient des sources authentiques, par pur “fanatisme et esprit partisan”, est à l’origine des nombreuses divergences au sein de la Oumma islamique.

Il a cité le texte coranique qui pointe l’impérieuse nécessité de suivre le Prophète (PSL), en ces termes : “Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous-en ; et craignez Allah car Allah est dur en punition”.

ADI/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MINES / Contenu local : 40 femmes du Bosséa formées à la teinture et à la saponification

Thilogne, 17 mai (APS) – Le Forum civil a formé une quarantaine de femmes issues des…