Dakar, 24 déc (APS) – La ministre du développement communautaire, de la solidarité nationale et de l’équité sociale et territoriale Thèrèse Faye Diouf a salué l’impact du PUDC, du PUMA et de PROMOVILLES sur le quotidien des populations.

‘’En termes de performance, les trois programmes d’équité territoriale ont, à travers leurs interventions, impacté positivement sur le quotidien des populations’’, a t-elle déclaré, soulignant que le nombre d’emplois générés par le PUDC, le PUMA et PROMOVILLES se chiffre à 90 776 au 30 septembre 2023.

Thèrèse Faye Diouf s’exprimait lors de la dernière réunion du Comité de pilotage unique des trois programmes mis en oeuvre par le gouvernement sénégalais.

L’objectif de la rencontre était de ‘’fixer les orientations stratégiques des programmes et leur cadre opérationnel d’interventions et de veiller à l’efficience de la mise en œuvre des programmes’’, a expliqué la ministre, ajoutant qu’il était aussi question de ‘’soumettre à l’adoption des membres le manuel de procédure administrative, financière et comptable révisé du Promovilles’’.

Parmi les réalisations, Mme Diouf a cité 827 km de pistes de désenclavement, 328 systèmes d’alimentations en eau potable et 857 villages électrifiés dont 539 dans le cadre du projet d’électrification de 2000 villages par le PUDC, le Programme d’urgence de développement communautaire.

Le PUMA, le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers, a réalisé 249 km de pistes, 5 ouvrages sociaux de base, électrifié 97 localités frontalières et désenclavé 284 villages.

Ce programme destiné aux zones frontalières compte à son actif 14 infrastructures de sécurité. Il a permis la réinstallation de 261 familles notamment à Ziguinchor (sud) et à Kédougou (sud-est) en plus de l’appui à la délivrance de 33 910 actes d’état civil.

Dans les zones urbaines et périurbaines, le Promovilles, le Programme de modernisation des villes,  a réalisé 197,6 km de voieries au bénéfice de 3 millions de personnes, 123 km de réseau d’éclairage avec 3 998 lampadaires. A cela s’ajoutent des programmes de formation et d’insertion des jeunes avec, à ce jour, 1 547 jeunes formés en BTP et 1 809 jeunes recrutés, selon Thérèse Faye Diouf.

La ministre a assuré que l’année 2024 s’annonce avec un renforcement des acquis pour une atteinte des objectifs assignés à son département.

Le budget annuel de Promovilles en 2024 est de 32.057.571.249 franc CFA, celui du PUDC est estimé à 50.024.251.898 franc CFA, a indiqué Mme Diouf, ajoutant que les fonds alloués au PUMA  sont évalués à 8.022.000.000 francs CFA.

NAN/OID/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PECHE / 1, 12 milliard pour améliorer les conditions de travail des transformatrices en Casamance

Dakar, 28 fév (APS) – L’ambassadeur du Japon au Sénégal, Izawa Osamu, et le Coordonnateur …