Tambacounda, 17 déc (APS) – La fondatrice de l’association ‘’Nandy rêves des enfants’’ a invité, dimanche, à Tambacounda, les parents à accorder une plus grande importance à l’éducation et à la protection des enfants.

‘’Il faut protéger les enfants en les amenant à l’école parce qu’ils sont l’avenir et quand on les met à l’école aussi, il faut suivre leur l’éducation et les motiver’’, a déclaré Nandy Kanté Dia, fondatrice de ”Nandy rêves des enfants”, une association qui s’active dans le social.

Mme Dia s’exprimait lors d’une cérémonie de distribution de cadeaux à plus d’une centaine d’élèves et de talibés issus de plusieurs quartiers de la commune de Tambacounda.

”Les enfants sont en général victimes d’enlèvements, de kidnapping. On les retrouve finalement morts quelque part après ces forfaits. C’est une tragédie dans les familles”, a déploré Mme Dia, estimant qu’ils ”doivent être protégés, surveillés et encadrés à l’école, afin qu’ils puissent s’épanouir en toute sécurité”.

Lorsqu’un enfant n’est pas scolarisé, il faut le mettre dans une école de formation, a-t-elle conseillé.

Pour cette première édition, les cadeaux distribués sont constitués de chaussures, vêtements, de sacs et de fournitures scolaires.

A travers ce geste, Nandy Kanté Dia dit vouloir encourager les enfants, ”leur dire d’avoir toujours confiance en eux, d’écouter leurs parents et de bien travailler à l’école”.

Pour les talibés et les maîtres coraniques, ”nous avons distribué des nattes et des exemplaires du Saint Coran en plus des vêtements et des chaussures”, a dit Mme Dia.

Selon elle, les daaras sont aussi importants que les écoles, car ils ‘’façonnent tous l’individu’’.

BT/OID

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Tambacounda : lancement de la campagne d’exploitation forestière dans la région (IREF)

Tambacounda, 20 fév (APS) – L’inspection régionale des eaux et forêts (IREF) de Tamb…