Saly, 23 jan (APS) – Des chercheurs, universitaires et agriculteurs de plusieurs pays d’Afrique et d’Europe, militent pour “une forte coopération” qui permettrait une meilleure prise en compte de la culture des légumineuses pour atteindre la souveraineté alimentaire mondiale.

“Les légumineuses, c’est important de les produire localement, parce que c’est une source de protéines consommée par les populations dans les plats culinaires traditionnels. Et il est important d’être souverain [dans ce domaine], de les produire localement et de ne pas dépendre des exportations”, a souligné Éric Justes, co-président des Rencontres francophones légumineuses (RFL).

Il s’exprimait à l’ouverture de la 4e édition des RFL, lundi à Saly-Portudal (Mbour). Cette rencontre, prévue pour trois jours, regroupe les acteurs du développement, des filières et de la recherche sur les légumineuse.

“Il est important pour l’ensemble de la communauté, des chercheurs jusqu’au producteurs en passant par les transformateurs de travailler de concert, et entre les pays, l’Europe et l’Afrique pour que nous ayons une forte coopération”, a dit M. Justes.

Momar Talla Seck, directeur général de l’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA), s’est félicité de la confiance accordée à la structure qu’il dirige pour la co-organisation de cet événement que le Sénégal est le  premier pays africain à recevoir.

“Les légumineuses occupent une place extrêmement importante dans le dispositif du programme agricole du Sénégal”, a souligné M. Seck, selon qui “l’arachide occupe le tiers des superficies emblavées annuellement (en) légumineuses”.

“A côté de l’arachide, il y a (…) le niébé fourrager, le niébé à graine doux”, a-t-il noté, soulignant l’importance des légumineuses aussi bien pour l’alimentation humaine que pour l’alimentation animale.

Saliou Fall, chercheur à l’ISRA et co-président des Rencontres francophones légumineuses, a annoncé qu’au terme de ces échanges, le Sénégal mettra l’accent sur les autres légumineuses, à côté de l’arachide qu’il connait déjà.

Les RFL sont organisées par le CIRAD, le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement, avec l’appui de plusieurs autres structures dont l’ISRA.


DOB/ ADI/ASG/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-DIVERS / Ziguinchor : deux enfants retrouvés morts dans les rizières de Boutoute (source sécuritaire)

Ziguinchor, 25 juil (APS) – Deux enfants âgés respectivement de neuf et trois ans on…