Dakar, 22 juin (APS) – Soixante-quinze tonnes de denrées alimentaires périmées et prohibées ont été détruites jeudi à Mbeubeuss, décharge d’ordures située dans la banlieue dakaroise, a appris l’APS du lieutenant Armar Seck, commandant de la Brigade régionale de l’hygiène de Dakar.

“Nous sommes à 75 tonnes de produits détruites et il reste un stock à la sous-brigade de Mbao. Il y a environ 25 tonnes qui ne sont pas encore détruites. Ce sont des produits divers composés de denrées alimentaires qui ont été saisies par le service d’hygiène de Dakar”, a-t-il déclaré.

S’exprimant en marge de cette opération de destruction, en présence notamment d’éléments de forces de défense et de sécurité et de journalistes, il a précisé que “ces produits ont été collectés par les agents du service d’hygiène durant les activités de contrôle et de suivi”.

Selon Armar Seck, ces produits prohibés ont été récupérés dans les boutiques et les grands lieux de commerce à Dakar.

“Mbeubeuss est le site autorisé actuellement par l’État du Sénégal pour détruire ces produits, parce qu’on ne peut pas prendre des produits prohibés et les laisser à la portée de la population. Cela risque d’entraîner des maladies”, a justifié le commandant de la Brigade régionale de l’hygiène de Dakar.

Il a appelé “la population à faire attention” à la qualité des denrées vendues sur le marché.

“Il faut vérifier les produits qu’on achète. Nous mangeons mal, parce que nous achetons des produits prohibés. Il faut qu’on fasse tout pour vérifier ce qu’on achète, sinon nous risquons de mettre en danger la population”, a mis en garde M. Seck.

Il a annoncé que la Brigade régionale de l’hygiène de Dakar va “renforcer la vigilance pour accélérer les opérations de contrôle en augmentant le nombre de descentes sur le terrain”.

“Le fait que l’on soit à quelques jours de la Tabaski, doit pousser les gens à faire très attention par rapport aux produits qu’ils achètent”, a-t-il conseillé.

“Il y a beaucoup de produits périmés qui sont gardés par certains commerçants qui cherchent la moindre occasion pour les faire écouler sur le marché. Pour ce qui est de notre ressort, nous ferons tout notre possible pour traquer ces commerçants et mettre leurs produits hors d’état de nuire”, a insisté Armar Seck. 

Il a assuré que le service de l’hygiène de Dakar “est doté de moyens pour faire le travail de contrôle grâce notamment à l’augmentation de ses effectifs […] qui lui permet de mener à bien sa mission.”

SKS/MTN/BK

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EUROPE-COOPERATION / UE : le président Faye veut un partenariat ‘’repensé, rénové et fécondé par une vision partagée’’

Dakar, 23 avr (APS) – Le président Bassirou Diomaye Faye a fait part lundi de sa volonté d…