Dakar, 21 déc (APS) – Le Sénégal et la République islamique d’Iran ont procédé jeudi à la signature de plusieurs accords de coopération portant notamment sur les domaines de l’agriculture, des mines, de la défense, des infrastructures, du commerce, du développement industriel en zone rurale, ainsi qu’un mémorandum d’entente culturelle, a constaté l’APS.

Le ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur Ismaëla Madior Fall et le ministre de l’Agriculture de la République Islamique d’Iran, Mohammed Ali Nikbakht ont coprésidé jeudi à Dakar la cinquième commission mixte de coopération entre les deux pays. Les échanges qui portent sur plusieurs points de coopération ont duré pendant deux jours.

M. Fall s’est félicité de la richesse du cadre juridique de la commission mixte Sénégal-Iran qui selon lui ‘’constitue si opportunément, le socle de notre coopération bilatérale’’.

Cette commission est constituée ‘’de plusieurs accords et mémorandums d’entente, [et] couvre les domaines aussi névralgiques que l’agriculture, les mines, la défense, les infrastructures, le commerce, le développement industriel en zone rurale et la Culture’’, a déclaré Ismaëla Madior Fall.

Le chef de la diplomatie sénégalaise a aussi procédé à la signature de nouveaux projets d’instruments juridiques, notamment en matière de promotion et protection réciproques des investissements, de reconnaissance réciproque et échange de permis de conduire national’’.

Il s’agit de cinq instruments juridiques dans le cadre de la Convention d’entraide judiciaire, de la convention d’extradition, de la convention de transfèrement des détenus, précisent les deux parties.

A cela s’ajoutent, la coopération mutuelle entre l’Iran international Exhibitions Co et le Centre international du Commerce extérieur du Sénégal (CICES), la coopération dans le secteur agricole et de coopération culturelle.

Le ministre sénégalais a rappelé la volonté des autorités de son pays à développer davantage la coopération avec l’Iran pour “l’intérêt des populations des deux pays’’.

‘’Cette rencontre, qui constitue un cadre privilégié pour la revue et l’approfondissement de notre coopération bilatérale s’inscrit, assurément, dans la dynamique bien ancrée de consolidation des relations d’amitié et de partenariat fécond qui unissent nos deux pays’’, a salué Ismaëla Madior Fall.

Il a, dans la foulée, encouragé les acteurs concernés à s’investir “pour l’opérationnalisation effective et diligente des conclusions de cette commission et la concrétisation des projets identifiés en opportunités réelles’’.

De son côté, le ministre iranien de l’Agriculture Mohammed Ali Nikbakht a insisté sur la mise en œuvre de ces documents signés dans la cadre de la commission mixte qui a connu une pause de plusieurs années.

Il est d’avis que la situation géopolitique des deux pays donne des opportunités dont il faut tirer le meilleur profit en faveur des intérêts des deux nations.

M. Nikbakht a suggéré que ‘’les deux parties déploient des efforts conjoints pour hisser la coopération économique à un niveau qui sera digne des deux nations et qui sera dans l’intérêt des deux peuples’’.

“L’objectif est que les deux pays puissent tirer profit de toutes les possibilités existantes (…)’’, a ajouté Mohammed Ali Nikbakht.

FD/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AGRICULTURE / L’ISRA dans une dynamique de produire des semences de prébase adaptées au changement climatique

Dakar, 27 fév (APS) – L’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA) est dans une dy…