Sédhiou, 2 juin (APS)-  Le collège de Djinany, une commune située dans le département de Bounkiling, région de Sédhiou (sud), a organisé samedi une journée culturelle sur le thème ” engagement de la communauté éducative sur la durabilité environnementale”, pour sensibiliser ses élèves et la communauté locale, aux enjeux environnementaux actuels et futurs, a constaté l’APS. 

”C’est une initiative essentielle qui sensibilise les élèves à la protection de l’environnement et encourage des comportements respectueux de la nature”, a déclaré  Madiw Diallo, principal du collège de Djinany, lors des festivités de la journée culturelle.

”L’éducation environnementale joue un rôle crucial dans la sensibilisation des jeunes aux enjeux environnementaux actuels et futurs. Elle vise également à développer chez les individus une compréhension approfondie des problèmes tels que le changement climatique, la pollution, la perte de la biodiversité et la dégradation des écosystèmes”,  a-t-il expliqué.

”Au-delà de la sensibilisation, a-t-il poursuivi, l’éducation environnementale encourage les élèves à adopter des comportements durables”.

”Cela peut inclure des actions simples comme le recyclage, l’économie d’eau et d’énergie, ou encore la réduction de leur empreinte carbone”, a-t-il ajouté.

Il a indiqué qu’à travers l’éducation environnementale,  les élèves sont également encouragés à s’engager activement dans des projets de préservation de l’environnement, comme le nettoyage des espaces naturels ou la plantation d’arbres.

Venu prendre part à cette journée, le sous préfet de l’arrondissement de Bogal, Mamadou Sow, a souligné que” l’éducation environnementale favorise la pensée critique, l’analyse et la résolution de problèmes complexes”.

”L’éducation environnementale, a-t-il relevé,  permet aux élèves d’apprendre à évaluer les informations disponibles et à prendre des décisions éclairées”.

”Elle les prépare aussi à des emplois dans le domaine de la durabilité, en développant des compétences liées aux énergies renouvelables et à la gestion des ressources naturelles”, a-t-il encore souligné. 

Selon lui, ”en sensibilisant les élèves, les encourageant à agir, l’éducation environnementale contribue à former des citoyens responsables et engagés dans la préservation de la planète”.

Le sous préfet de Bogal a souligné qu’ il est  encourageant de voir des établissements scolaires, comme le collège de Djinany, s’impliquer activement dans la lutte pour la durabilité environnementale.

”Nous espérons que d’autres écoles et communautés suivront cet exemple pour un avenir plus vert et plus durable”,  a dit M. Sow.

Elhadji Ismaila Diop, guide religieux et parrain de la  journée culturelle du collège de Djinany, a appelé le nouveau gouvernement, à accorder une attention accrue au monde rural.

Il a souligné l’importance de revoir les conditions de vie des enfants, dans les zones frontalières avec la Gambie, afin de les inciter à rester dans leur terroir.

Pour atteindre cet objectif, il préconise, la création d’infrastructures de base dans la région pour sortir la population de Kabada et Boudouck de la pauvreté.

Il a souligné que les personnalités religieuses et acteurs de développement de la commune jouent un rôle essentiel dans la promotion du bien-être et du progrès dans leurs communautés.

”Leurs efforts contribuent à façonner un avenir meilleur pour les jeunes et à améliorer les conditions de vie dans les zones rurales”, a soutenu le guide religieux.

OB/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORTS-REACTION / Championnats d’Afrique : Cheikh Tidiane Diouf fier de son premier sacre continental, au bout d’un parcours “très difficile”

Dakar, 24 juin (APS) – Le nouveau champion d’Afrique du 400 mètres, le Sénégalais Ch…