Sédhiou, 11 juin (APS) – La commune de Djirédji, dans le département de Sédhiou (sud), a abrité mardi les festivités de la première édition de la Journée internationale du jeu, à l’initiative de l’ONG ”Right to play”.

Le 25 mars dernier, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution visant à créer une nouvelle Journée internationale du jeu, avec plus de 140 pays comme co-sponsors. Le 11 juin de chaque année a été retenu comme une Journée internationale du Jeu.

”La toute première Journée internationale du jeu, édition 2024, marque une étape importante dans les efforts visant à préserver, promouvoir et donner la priorité au jeu afin que toutes les personnes, en particulier les enfants, puissent en récolter les bienfaits et s’épanouir pleinement”, a déclaré Khady Ndour,  responsable de formation de l’ONG ”Right to play” Sénégal.

Selon elle, le jeu permet aux enfants d’acquérir des compétences psychosociales essentielles et transférables sur les plans physique, social, cognitif, émotionnel et en matière de communication à tout âge.

Elle a notamment expliqué que dans le domaine de l’éducation, l’apprentissage par le jeu peut servir d’approche efficace pour impliquer activement les enfants dans le processus d’apprentissage.

La responsable de la formation de ”Right to play” reconnaît que le jeu rend les activités d’apprentissage plus agréables et pertinentes, renforçant ainsi la motivation et la mémorisation des informations.

Elle a également souligné que le jeu favorise la tolérance et la résilience en facilitant l’inclusion sociale, la prévention des conflits et la consolidation de la paix.

De son côté, le coordinateur du centre conseil adolescents de Sédhiou, Mamadou Diop Ba, a expliqué l’impact de la journée internationale du jeu au niveau de la formation des enfants.

”Le jeu permet aux enfants d’exprimer et de développer leur imagination et leur créativité, des compétences essentielles pour le monde innovant et axé sur la technologie dans lequel nous vivons”, a indiqué M. Ba.

Il estime que lorsque les enfants jouent, ils se sentent en sécurité, précisant que le jeu crée de nombreuses opportunités de développement dans tous les domaines notamment, dans l’aspect intellectuel, social, émotionnel et physique.

Les participants ont souligné que la célébration de la Journée internationale du jeu permettra aux enfants de s’exprimer et d’avoir envie de s’orienter dans le football afin d’éclore leurs talents cachés.

Il a insisté sur l’importance de célébrer cette journée dans cette zone en carence d’équipements et d’infrastructures sportives pouvant permettre aux enfants de s’épanouir correctement.

OB/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-PREPARATIFS / Au foirail du “Champ de courses” à Thiès, l’afflux de moutons tarde à faire baisser les prix

Thiès, 15 juin (APS) – Le foirail du “Champ des courses” de Thiès (ouest…