La brèche de Saint-Louis, jonction entre le fleuve et la mer, au nord du Sénégal, a tué près de 500 personnes depuis 2003. Ouverte initialement sur quatre mètres, au nord de l’embouchure naturelle à Gandiole pour sauver la ville de Saint-Louis des inondations, les changements climatiques et la dynamique sédimentaire ont finalement porté l’élargissement de ce canal de délestage à plus 7 km causant d’énormes dégâts environnementaux. Sur l’Aire marine protégée et dans le parc national de la langue de Barbarie, les dégâts sont énormes malgré les travaux de dragage et de balisage initiés par l’État. Aujourd’hui, les autorités veulent aller plus loin avec des solutions durables pour stopper l’avancée de la mer sur tout le littoral de Saint Louis mais également stabiliser la brèche.

Dans la même rubrique
Charger plus dans APS TV

Voir aussi...

VIDEO / Représentativité de la femme : le PM annonce 11 décisions majeures

Le Premier ministre Amadou Ba a annoncé, vendredi, onze décisions majeures en faveur des f…