Saint-Louis, 22 août (APS) – Un camp de vacances pour une vingtaine d’enfants pensionnaires des centres de rééducation du ressort de la cour d’appel de Saint-Louis (Louga, Matam et Saint-Louis) s’est ouvert mardi au centre d’initiation et de perfectionnement dans les métiers de l’agriculture (CIPA), a constaté l’APS.

Ce camp de vacances est organisé en guise de récompense aux enfants pensionnaires de ces établissements de rééducation, a dit à la presse l’Inspecteur du ressort de cette cour d’appel, Mamadou Lamine Sow. Ce lancement a été marqué également par la remise de prix à des enfants qui se sont illustrés durant ces neuf derniers mois par leur comportement ou leurs résultats scolaires, a-t-il expliqué.

Pour lui, ”ces enfants sont à féliciter doublement en raison des circonstances difficiles qui n’auguraient pas qu’ils puissent en arriver à ce stade”. Il signale qu’un de ces enfants a obtenu une moyenne de classe de plus de 16, ce qui veut dire, selon lui, que ”quelles que soient les circonstances, l’enfant doit tout faire pour avoir de bons résultats”.

Parmi ls enfants récompensés, certains se sont illustrés dans le domaine de l’apprentissage d’un métier ou dans les études coraniques, indique M. Sow, insistant sur le caractère pluriel des situations des enfants pris en charge dans ces centres.

Selon lui, durant ces neuf derniers mois, environ un millier d’enfants en situation difficile a été dénombré dans cette zone nord où évoluent une vingtaine de structures publique et privé orienté dan leur encadrement.

La cérémonie de lancement a réuni les autorités en charge de l’encadrement des enfants qui viennent des centres installés à Louga, Matam et Saint-Louis.

AMD/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans REGIONS

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION-SURVEILLANCE / Matam : près de 3000 enseignants seront mobilisés pour les examens de fin d’année (IA)

Matam, 22 mai (APS) – Deux mille neuf cent vingt-cinq enseignants seront mobilisés pour le…