Saint-Louis, 28 nov (APS) – Le ministre des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des territoires, Modou Diagne Fada, s’est dit satisfait de l’évolution du projet de protection côtière de Saint-Louis (PPCS) et du projet de relèvement d’urgence et résilience (SERP).

Ces deux projets conduits par l’Agence de développement municipal ont été mis en place par le gouvernement pour fixer, grâce à une digue de protection de 2, 700 km, les populations affectées par l’avancée de la mer et la pluie en 2018 et pour reloger également les populations de la Langue de Barbarie, dont les maisons étaient menacées par ces intempéries.

Le ministre, qui effectuait à Saint-Louis sa première visite sur le terrain après sa nomination à ce département, s’est rendu d’abord à Goxu Mbathie, où il a noté ‘’la grande satisfaction des populations pour ce projet qui a aidé à fixer la mer’’. Il a constaté que ‘’les jeunes ont déjà commencé à jouer au football sur les mètres de plage gagnés sur la mer’’.

Cependant, il estime qu’il faudrait ‘’renforcer la communication auprès des populations, pour qu’elles œuvrent dans le sens de préserver cette digue en évitant d’y verser des eaux usées’’.

M. Diagne a invité les jeunes à s’organiser en comités de vigilance pour la sauvegarde de cette infrastructure capitale pour la survie sur cette partie de Saint-Louis.

Il s’est rendu ensuite à Diougop où sont érigés des logements pour les populations victimes des intempéries en 2018. Le projet est financé par la Banque mondiale et l’Agence française de développement (AFD), à hauteur de 22 milliards FCFA. Le ministre a constaté que ‘’92 maisons sont déjà prêtes à accueillir leurs propriétaires”. “D’ici quelques mois, d’autres maisons seront livrées’’, a-t-il annoncé.

Selon lui, en tout, ‘’ce sont près de 15000 habitants qui seront concernés par ce relogement’’.

Il a invité les populations à faire preuve de résilience encore, promettant l’érection prochaine d’infrastructures sociales de base pour leur faciliter les conditions de vie sur ce site.

Le ministre a remis au cours de cette visite deux camions frigorifiques aux groupements d’intérêt économique (GIE) de femmes, pour leur permettre d’assurer la continuité de leurs activités génératrices de revenus, ainsi que du matériel scolaire d’une valeur de six millions de francs CFA.

AMD/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…