Saint-Louis, 1er fev (APS) – Une cérémonie marquant le début du relogement définitif des sinistrés de la Langue de Barbarie, s’est déroulée mercredi, à Djougop, dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de relèvement d’urgence et de résilience à Saint-Louis (SERRP), a t-on appris de l’Agence de développement municipal (ADM).

L’évènement a été présidé par le préfet du département de Saint-Louis (nord), Diadia Dia, a indiqué l’ADM dans un communiqué transmis à l’APS.

La même source a précisé que le relogement va se dérouler de ”façon progressive”.

”La phase 3 de construction des logements est en cours et au final 15 000 personnes (11 808 personnes affectées de la Bande des 20 mètres et 3278 personnes sinistrées) seront relogées sur ce site”, selon le communiqué, soulignant que c’est environ 500 logements (RDC, R+1 et R+2) qui seront réalisés sur une superficie de 14 ha.

Ce site, ajoute le document, entièrement viabilisé (eau, électricité, réseau de drainage des eaux pluviales, station de pompage, voiries, etc) va abriter aussi des équipements sociaux et l’aménagement autour des logements pour permettre aux populations de vivre dans un cadre de vie plus décent avec toutes les commodités.

Mise en œuvre par l’Agence de développement municipal (ADM), le SERRP vise à ”faire bénéficier aux populations les plus vulnérables établies dans la zone côtière à haut risque sur la Langue de Barbarie sur une largeur de 20m dans la zone urbanisée, ainsi que les familles sinistrées déjà relogées dans des unités mobiles d’habitation, de logements permanents, sur le site de Djougop”.

 

CGD/AMD/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-JAPON-EDUCATION / Un don de quarante-six millions pour la réhabilitation de l’école élémentaire Pikine 17

Dakar, 4 mars (APS) – L’ambassadeur du Japon au Sénégal, Izawa Osamu a signé, lundi, avec …