Bambaly 3 jan (APS)- Le footballeur sénégalais évoluant dans le championnat d’Arabie saoudite Sadio Mané a offert, mercredi, une pelouse synthétique au stade municipal de Bambaly, son village natal, a constaté l’APS.

La cérémonie de réception de la pelouse synthétique du stade municipal s’est déroulée en présence du sous-préfet de Djiredji, du maire de Bambaly, du président de la fédération sénégalaise de football et des notables religieux et coutumiers de la région de Sédhiou.

 “Il ne s’agit pas seulement d’un cadeau de ma part à mon village bien aimé, mais surtout, c’est le symbole de notre unité, de notre force et de notre passion pour le football”, a déclaré Sadio Mané devant une foule très enthousiaste.

Le champion d’Afrique avec les Lions a tenu à rappeler que ce terrain a pour vocation de “développer le talent des jeunes de Bambaly en vue de leur permettre de réaliser leur rêve de devenir footballeur professionnel”.

Le sous-préfet de Djiredji, Moussa Sy a salué la contribution de Sadio Mané au développement socio-économique de son terroir. Outre le terrain de football, il a notamment cité l’hôpital et le lycée de Bambaly, des infrastructures à l’œuvre de l’international sénégalais et qui selon lui, participent à “l’amélioration des conditions de vie et à l’épanouissement des populations locales”.

L’autorité administrative a toutefois invité les jeunes à s’inspirer du donateur, “de par son parcours et son engagement pour son pays”.

 Le président de la fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor a pour sa part magnifié “l’esprit patriotique et l’engagement” dont fait preuve Sadio Mané envers sa communauté et son pays.

Il a rassuré les bénéficiaires quant à l’engagement de l’instance dirigeante du football pour la promotion des jeunes talents de la région.

MS/SMD/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / A la Une, le dialogue national et les premières annonces du chef de l’Etat

Dakar, 27 fev (APS) – L’ouverture du dialogue national censé sortir le Sénégal de l’impass…