Richard-Toll, 13 fév (APS) – La case des tout-petits Khouma-Gallo-Malick de Richard-Toll (nord), à cause d’un manque d’espace, ne peut pas satisfaire les besoins de cette commune en termes de prise en charge de la petite enfance, a signalé sa directrice, Mayala Dramé Sylla.

“Nous sommes confrontés chaque année à un problème d’espace, c’est ce qui nous oblige à prendre seulement les premiers inscrits, la case ne pouvant pas accueillir tous les enfants, malgré les nombreuses demandes”, a-t-elle expliqué à des journalistes en marge de la célébration du Mardi gras, fête annonçant le début du jeûne des catholiques.

S’exprimant en présence de parents d’élèves, Mme Sylla souhaite que les autorités fassent construire de nouvelles cases des tout-petits et reconstruire l’établissement qu’elle dirige.

Selon sa directrice, des fissures sont apparues sur le bâtiment de la case des tout-petits Khouma-Gallo-Malick, en plus de défauts constatés dans son plafond.

“Nous nous réunissons chaque année pour célébrer cette journée avec nos tout-petits, un acte symbolique envers nos amis et frères chrétiens, et matérialiser les liens forts entre musulmans et chrétiens”, a expliqué Mayala Dramé Sylla en parlant du Mardi gras.

OG/AMD/BK/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION-RECHERCHE / Vers des référentiels pour la qualité des formations doctorales

Dakar, 23 avr (APS) – Le Projet de capacitation pour l’évaluation et l’assuran…