Notre coalition souhaite qu’il n’y ait pas d’interruption du processus électoral par respect des droits acquis, a déclaré Mouhamed Boun Abdallah Dionne. Selon ,lui S’il y a reprise du processus, il y’aura rupture du principe juridique des droits acquis qui établit la sécurité juridique et la non rétroactivité des actes administratifs a fait savoir l’ancien premier .

Dans la même rubrique
Charger plus dans APS TV

Voir aussi...

VIDEO / Secteur de l’automobile: Enda Ecopole et les acteurs travaillent pour sa valorisation

L’organisation internationale Enda tiers monde à travers Enda ecopole a procédé, vendredi …