Joal, 26 jan (APS) – Le directeur général de la Société des infrastructures de réparation navale (SIRN), Saliou Samb a invité, jeudi, les acteurs de la pêche à adopter “un comportement responsable” pour la préservation de la ressource halieutique qui se fait rare au Sénégal.

“Le problème de la pêche est un problème global qu’on ne peut pas résoudre d’un côté. Il faudrait l’évoquer d’une manière générale”, a dit M. Samb lors d’une cérémonie de sensibilisation des acteurs de la pêche à Joal.

“Il y a un comportement responsable que les acteurs doivent avoir pour la préservation de la ressource. Cela passe par une pêche responsable et durable”, a-t-il ajouté.

Saliou Samb préconise notamment l’abandon de la pêche des juvéniles, les jeunes poissons pas encore aptes à se reproduire.

“Il faut qu’on arrête la pêche [des] juvéniles […] C’est important pour la reproduction des poissons”, a-t-il recommandé, avant d’inviter l’État à doter les acteurs de la pêche de davantage d’infrastructures.

“Il faut que l’État accompagne davantage les acteurs en les dotant d’infrastructures leur permettant d’aller en profondeur à la rencontre de la ressource, parce qu’elle est de plus en plus rare”, a plaidé M. Samb, par ailleurs président du conseil départemental de Mbour (ouest).

De même, “migrer de la pêche artisanale à la pêche semi-industrielle est une nécessité”, a-t-il dit.

“L’autre facteur important pour améliorer les performances de nos pêcheurs, c’est le renouvellement du parc piroguier”, a poursuivi Saliou Samb.

“C’est un volet transversal qui nous permet de prendre en charge toutes les préoccupations qui tournent autour de la pêche, de l’économie et de l’être humain”, a-t-il ajouté.


DOB/ADI

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-POLITIQUE / Les dirigeants de la Cedeao félicitent Macky Sall pour ses réalisations en faveur du développement

Dakar, 26 fév (APS) – Les dirigeants de la Cedeao, réunis en session extraordinaire, samed…