Dakar, 20 mai (APS) – L’ambassade de la République islamique d’Iran au Sénégal a annoncé l’ouverture d’un registre de condoléances, dans ses locaux, à Dakar, à partir de mardi, à la suite du décès du président Ebrahim Raissi.

“Suite au crash d’hélicoptère survenu le dimanche 19 mai 2024 et qui a occasionné les décès du président de la République islamique d’Iran SEM Ebrahim Raissi, son ministre des Affaires étrangères Hossein Abdollahian et sept autres personnes, un registre de condoléances sera ouvert à l’ambassade les mardi et mercredi”, indique la représentation diplomatique iranienne au Sénégal dans un communiqué.

Lundi, le chef de l’Etat sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a exprimé sa “profonde tristesse” à la suite du décès de son homologue iranien Ebrahim Raissi, en assurant que le peuple sénégalais partageait avec la République islamique d’Iran la “douleur immense” de la perte de son président.

“J’ai appris avec une profonde tristesse, le décès, dans des conditions tragiques, du président Seyyed Ebrahim Raissi de la République islamique d’Iran et de certains de ses collaborateurs. C’est une douleur immense que le peuple sénégalais partage avec le peuple iranien ami”, a-t-il réagi dans un message publié sur le réseau social X.

Le chef de l’Etat sénégalais a dans le même temps exprimé sa compassion tout en renouvelant la solidarité du Sénégal avec l’Iran dans cette épreuve.

Le gouvernement iranien a confirmé lundi le décès du président Ebrahim Raissi et de son ministre des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian dans un accident d’hélicoptère survenu la veille dans le nord-ouest du pays.

Le décès du président Raissi et du ministre iranien des Affaires étrangères a été confirmé par le premier vice-président et par le porte-parole du gouvernement, ont rapporté plusieurs médias.

Le guide suprême de l’Iran, l’Ayatollah Ali Khamenei, a annoncé, dans la foulée, un deuil de cinq jours alors que s’amorce une période transitoire devant déboucher sur la tenue d’une élection dans un délai de deux mois pour élire un nouveau président.

La mort des deux figures de l’Etat iranien a été annoncée après que l’équipe de recherche de l’hélicoptère à bord duquel ils avaient pris place a pu accéder au lieu de l’accident.

L’appareil qui convoyait le président Raisi avait été porté disparu dimanche, de retour d’une cérémonie d’inauguration d’un nouveau barrage en compagnie de son homologue azerbaïdjanais, Ilham Aliyev.

AKS/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-PREPARATIFS / Au foirail du “Champ de courses” à Thiès, l’afflux de moutons tarde à faire baisser les prix

Thiès, 15 juin (APS) – Le foirail du “Champ des courses” de Thiès (ouest…