Dakar, 9 juin (APS) – Le gouvernement sénégalais s’est donné pour objectif d’être le premier pays d’Afrique francophone à atteindre le niveau de maturité 3 requis pour la production de vaccins dans le cadre du projet Madiba de l’Institut Pasteur de Dakar, a déclaré vendredi la directrice générale de l’Agence de réglementation pharmaceutique (ARP), Dr Oumou Kalsoum Ndiaye Ndao.

‘’Le Sénégal est en compétition rude dans la sous-région avec d’autres pays. Le souhait du gouvernement, c’est que le Sénégal [soit le] premier pays francophone à avoir le niveau de maturité 3 pour accompagner la production de vaccins avec le projet Madiba de l’institut Pasteur, en décembre 2023’’, a-t-elle indiqué dans un entretien avec l’APS.

Le gouvernement du Sénégal porte avec l’Institut Pasteur Dakar (IPD) le projet MADIBA (Manufacturing in Africa for Disease Immunisation and Building Autonomy). L’objectif de ce projet était de produire des vaccins anti-COVID dès le deuxième trimestre 2022 (enflaconnage) et, à terme, de produire pleinement 300 millions de doses de vaccins anti-COVID-19 par an et l’élargissement possible à la production d’autres types de vaccins.

Dans le cadre de ce projet, l’Institut Pasteur de Dakar est en train de mettre en place une usine de production de vaccins à Diamniadio.

Lundi, les députés sénégalais ont adopté une loi sur la pharmacie, le médicament et les autres produits de santé. ‘’Cette loi avait entre autres objectifs de s’adapter selon l’objectif du pays sur la relance de l’industrie pharmaceutique’’, a précisé Dr Oumou Kalsoum Ndiaye Ndao.

Dans le plan d’action national élaboré par l’ARP, l’objectif principal est d’atteindre le niveau de maturité 3, indispensable pour la production de vaccins.

Pour répondre aux exigences de l’UEMOA relatives à la mise à jour du système de réglementation pharmaceutique de ses Etats membres, l’État du Sénégal a créé le 07 avril 2022 l’Agence sénégalaise de réglementation pharmaceutique (ARP), qui a intégré les missions de la Direction de la pharmacie et du médicament et du Laboratoire national pour le contrôle du médicament.

SKS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNEMENT-ADMINISTRATION / Bassirou Diomaye Faye insiste sur les principes du ”Jub, Jubal, Jubanti” afin de bâtir une Administration performante

Dakar, 17 avr (APS) – Le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a insist…