Saint-Louis, 4 déc (APS) – Le président de la Cour d’appel de Saint-Louis (nord), Ousmane Chimère Diouf, a réaffirmé, lundi, l’importance, pour les juges intervenant dans le processus électoral de travailler dans le strict respect des lois.

‘’Le magistrat doit observer un certain recul par rapport aux représentants des candidats et des partis et faire son travail dans le strict respect des lois. Nous devons faire notre travail en nous démarquant de certaines pratiques, c’est tout ce que nous demandons aux collègues’’, a-t-il notamment souligné.

Le magistrat intervenait à l’ouverture d’un atelier de renforcement des capacités des juges du ressort de la Cour d’appel de Saint-Louis, qui regroupe les régions administratives de Louga, Matam, et Saint-Louis.

‘Nous avons tenu à regrouper nos collègues, à la veille de l’élection présidentielle pour leur rappeler certains principes et échanger des expériences avec eux’’, a expliqué le président de la Cour d’appel de Saint-Louis.

Ousmane Chimère Diouf a ainsi invité ses collègues à privilégier les échanges dans les commissions où siègent des personnes qui ne sont pas des juristes, leur rappelant la nécessité de ne pas favoriser la prise de décision comme ils le feraient devant un justiciable.

AMD/AKS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PECHE / Cap-Skirring: trois morts et un disparu dans le chavirement d’une pirogue

Ziguinchor, 20 fév (APS) – Trois pêcheurs ont péri dans le chavirement d’une p…