Dakar, 13 mars (APS) – Aissatou Ami Touré, l’une de finalistes, avec Seynabou Kâne, du Prix ”Les Margaret Championing Women” en Afrique, fait partie des trois lauréates de la 12ème édition de ce concours qui récompense des entrepreneures du continent dans le secteur du numérique.

Selon un communiqué des organisateurs, Aissatou Ami Touré, directrice générale de la filiale sénégalaise de ”Yassir,” a été choisie par le jury “pour la conception de nouveaux moyens de paiement et d’approvisionnement intégrés à la plateforme”.

En plus de Aïssatou Ami Touré, directrice de la filiale sénégalaise de ”Yassir” – un service de transport innovant qu’on peut utiliser avec son smartphone -, la Nigériane Damilola Aminat Adeyemi, co-fondatrice et directrice générale de D-Olivette, une solution qui vulgarise l’accès à l’énergie propre et durable, fait partie du trio des gagnantes africaines.

La troisième lauréate africaine, la Camerounaise de 16 ans, Abigail Ifoma, a été sacrée dans la catégorie junior de ce concours organisé par la Journée de la femme digitale (JFD).

La lauréate camerounaise a été primée pour son projet MIA, un système de prise en charge et de surveillance de malades des déserts médicaux.

“C’est une fierté d’avoir révélé ces championnes de la tech africaine chez notre partenaire Bpifrance, 2ème investisseur le plus actif au monde avec des records battus en 2023. Le prix Les Margaret symbolise la dynamique entrepreneuriale et l’innovation au féminin”, s’est félicitée Delphine Remy-Boutang, fondatrice de la JFD et présidente du jury Les Margaret.

Le Prix Les Margaret est organisé par la JFD, une association de valorisation des femmes entrepreneures dans le secteur numérique, en Afrique et Europe et au Canada.

Il tire son nom de Margaret Hamilton, ingénieure informaticienne américaine dont la contribution a permis à l’humain de marcher pour la première fois sur la lune.

Aissatou Ami Touré et ses co-lauréates bénéficieront pour un an du programme d’accélération de croissance de la JFD et de ses partenaires, d’une valeur d’un million d’euros, soit quelque 650 millions de francs CFA.

ABB/BK/ADL/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-UNIVERSITES / Bourses d’études : des réponses seront trouvées bientôt, promet Abdourahmane Diouf

Dakar, 16 avr (APS)  – Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et …