Dakar, 20 mars (APS) – Le centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI) et l’ONG Natural justice ont organisé, mercredi, à la Maison de la presse, un grand débat public sur les changements climatiques et la transition écologique en présence de représentants de candidats à la présidentielle du 24 mars.

”On a organisé ce débat pour que tout citoyen qui est désireux d’une meilleure prise en charge de l’environnement puisse avoir l’occasion d’écouter les programmes en environnement des candidats’’, a expliqué Sokhna Dié kâ Dia, directrice du Hub Dakar de l’ONG Natural justice.

Elle a expliqué que cet exercice est utile dans la mesure où il permet aux populations d’écouter, de comprendre et de prendre la bonne décision entre ces candidats.

‘’Aujourd’hui les besoins que nous avons en termes de développement sont liés à l’amélioration des conditions de vie des populations et du cadre de vie, notamment à la prise en charge des aspects liés à l’énergie’’, a indiqué Momar Ndaw, représentant de la coalition ”Kamah 2024”,  du candidat Boubacar Camara.

”Les questions climatiques étant liées à l’exploitation des ressources naturelles, par conséquent la réflexion sur ces deux sujets de cette rencontre,  ne peut se départir de cette campagne”, a ajouté M. Ndaw.

Aïda Diongue Niang, représentante de la coalition ‘’Idy 2024’’, du candidat Idrissa Seck, a de son côté, souligné que leur coalition a consacré une partie importante de son programme aux questions liées à l’énergie, au climat, à la biodiversité etc.

Le représentant de la ‘’coalition Dethié Fall 2024’’, Mouhamadou Lamine Mbodji, a souligné que le  développement de la transition écologique permettra de ne pas subir certains chocs exogènes des changements climatiques.

”Cela passera par l’aménagement du sol, la maitrise de l’eau, un cadre de vie et tant d’autres. Il faut savoir comment faire, pour que le sol soit utilisable’’, a ajouté M. Mbodji.

Abdoul Aziz Gueye, représentant de la ‘’coalition Aly Ngouille 2024’’, du candidat Aly Ngouille Ndiaye, a indiqué que sa coalition entend développer l’énergie solaire pour booster le secteur agricole.

AMN/AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE / Les nouvelles autorités invitées à veiller au bon fonctionnement des centres d’hémodialyse

Louga, 13 avr (APS) – Le Mouvement national des insuffisants rénaux du Sénégal a, par la v…