Dakar, 4 juil (APS) – De nombreux usagers d’Internet, dont des personnalités politiques et du monde des arts, de la culture et des médias, ont loué la décision prise par le président de la République, Macky Sall, de ne pas présenter sa candidature à l’élection présidentielle du 25 février 2024.

‘’Jërëjef président Macky Sall. Fierté africaine. Vive le Sénégal éternel et longue vie à vous, Son Excellence Macky Sall. Meilleur président de l’histoire, l’Afrique est fière de vous. Homme de paix et de grandes réalisations’’, s’enthousiasme un usager de Facebook sur la page de Macky Sall.

‘’Tu viens d’honorer tout un peuple et toute l’Afrique. Tu es venu par la grande porte, et tu laisses à jamais ton nom en lettre d’or sur la grande porte de notre nation’’, a réagi sur sa propre page Facebook le chanteur Youssou Ndour, ministre, conseiller du président de la République et ancien ministre de la Culture et du Tourisme.

Il ajoute qu’‘’un président de la République qui organisera, sans y participer, l’élection de son successeur, ça sera une première dans notre histoire commune’’. ‘’Un très grand président, tu l’es, un chef d’Etat incomparable, tu le resteras’’, jubile le leader du Super Etoile.

Un autre ministre, conseiller du président de la République, El Hadji Hamidou Kassé, estime que ‘’le président Macky Sall entre dans la grande histoire’’ avec cette décision.

‘’Le Sénégal surprendra encore’’, ajoute Kassé, journaliste et philosophe.

Le journaliste Mamoudou Ibra Kane, leader du mouvement ‘’Demain, c’est maintenant !’’ et candidat à l’élection présidentielle de 2024, adresse ses félicitations au peuple sénégalais et à Macky Sall. Il salue sur Twitter la ‘’sage et valeureuse décision’’ prise par ce dernier ‘’de ne pas briguer un troisième mandat’’.

Abdoul Mbaye, le tout Premier ministre de Macky Sall, a tenu à saluer, au-delà de la décision prise par ce dernier, l’appel au rassemblement et à la paix lancé par le chef de l’Etat.

‘’Je dois avouer ma grande émotion. Ce discours me permet de retrouver une grande partie du Macky Sall d’avril 2012’’, a réagi M. Mbaye sur Twitter.

En parlant d’avril 2012, l’ancien Premier ministre, devenu virulent opposant du chef de l’Etat, évoque ainsi la période où il avait été nommé chef du gouvernement, à la surprise de nombreux observateurs, par Macky Sall qui venait d’accéder au pouvoir.

Dans un discours adressé à la nation et retransmis par la RTS, M. Sall a annoncé sa décision de ne pas présenter sa candidature au prochain scrutin présidentiel, ‘’même si la Constitution [lui] en donne le droit’’.

‘’Ma décision longuement et mûrement réfléchie est de ne pas être candidat à la prochaine élection du 25 février 2024’’, a-t-il déclaré.

‘’Contrairement donc aux rumeurs qui m’attribuaient une nouvelle ambition présidentielle, je voudrais dire que j’ai une claire conscience et mémoire de ce que j’ai dit, écrit et répété ici et ailleurs, c’est-à-dire que le mandat de 2019 était mon […] dernier mandat’’, a-t-il dit, ajoutant : ‘’C’est cela que j’avais dit et c’est cela que je réaffirme ce soir.’’

FKS/ESF/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNEMENT-ADMINISTRATION / Bassirou Diomaye Faye insiste sur les principes du ”Jub, Jubal, Jubanti” afin de bâtir une Administration performante

Dakar, 17 avr (APS) – Le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a insist…